Samossas au chèvre & oignons confits

Parfois cela me prend, un peu comme une envie de faire pipi. Cela fait déjà un bon moment que j’ai des feuilles à samossas qui m’attendent sagement dans mon petit congélateur, leur préparation étant sans cesse repousser (pas assez de viande, pas assez de temps, ou tout simplement pas le courage de passer du temps dans ma cuisine, à suer au-dessus de mes casseroles).

Ce soir-là, par contre, j’avais envie d’autre chose que d’une simple salade composée (ne me dites pas que vous y échappez, avec cette chaleur écrasante qui assaille la France de jour en jour).
Petit tour du frigo: du fromage de chèvre frais me fait de l’oeil. Ce genre d’ingrédient fait partie de ceux que j’achète généralement suite à un coup de tête, mais qui au final reste là, un coup de génie de ma part pour « comment vais-je l’utiliser ?! »

Je ne suis pas particulièrement adepte de la friture, mais j’adoooore les samossas (d’ailleurs il faudra que je teste au poulet, et d’autres aux légumes), alors accompagnés d’une petite salade, une fois de temps en temps, ça ne fait pas de mal, n’est-ce pas ?

En plus, c’est simple et rapide à faire 😉

Ingrédients (j’ai fait 14 samossas avec):

  • un paquet de fromage de chèvre frais
  • un oignon
  • menthe ciselée (au goût)
  • deux pincées d’épices à colombo
  • sel / poivre
  • mélange 4 épices (au goût) ou curry en poudre
  • huile d’olive
  • feuilles de brick

Dans votre robot mixeur, mélangez le fromage de chèvre, la menthe et le curry jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Réservez.
Epluchez et émincez finement l’oignon. Mettez l’huile d’olive à chauffer (un filet suffit, l’oignon ne doit pas baigner dedans) et faites-y revenir l’oignon. Lorsqu’il est transparent mais pas coloré, ajoutez les épices à colombo. Laissez revenir plus ou moins une minute: les oignons prennent une belle couleur dorée.

Maintenant, nous arrivons à une phase délicate lorsque l’on n’a jamais fait de samoussas. Je n’ai pas pu faire de photos, donc ce sera encore plus compliqué à expliquer je trouve.

Prenez votre feuille de brick, qui est ronde. Coupez-la en trois bandes égales.
Vous aurez deux bandes arrondies sur le côté (celles des extrémités), pour celles-ci, repliez le bout rond sur le bout plat, afin d’obtenir un rectangle long.

Mettez une bonne cuiller à café bombée de la préparation au fromage dans le bas de votre bande de brick (il faut que lors du premier pli, cela soit bien rempli), mettez dessus les oignons épicés.
Rabattez le coin droit sur le coin haut gauche, puis le coin haut droit etc jusque la fin. En fait, vous pliez toujours vers le coin opposé afin de former un triangle. Il ne faut pas s’énerver sur les loupés, c’est ainsi que l’on apprend. Les 2-3 premiers permettent d’arriver à doser la farce et de maîtriser le pliage: rien ne sert d’aller vite, vous n’êtes pas pressée.
Pour coller le dernier pli, confectionner un mélange pâteux à base de farine et d’un tout petit peu d’eau.

Une fois qu’ils sont tous confectionnés, mettez votre huile de friture à chauffer.
Préparez une assiette recouverte de deux feuilles de papier absorbant, afin que cela soit à porter de main lorsque vos samoussas seront cuits.

Si vous en avez beaucoup, procédez par petites fournées car cela fait baisser la température de l’huile et il n’est pas forcément aisé de les retirer.
Retournez-les afin que les deux faces soient bien dorées.

Sortez-les avec précautions et mettez-les dans l’assiette préparée auparavant pour absorber l’excédent d’huile de friture.

Dégustez chaud, avec une petite salade de tomate légèrement assaissonnée.


SamossaChevreOignons2

Astuce:

Là je vous donne de petites quantités. Evidemment, vous pouvez en faire plus. Si vous ne voulez pas tout manger immédiatement.

Avant cuisson, les samossas supportent très bien la congélation. Dans ce cas, prenez un plat long qui va au congélateur. Recouvrez le fond de papier film alimentaire. Etalez-y vos samoussas sans qu’ils ne se touchent. Une fois le plat rempli, remettez du film alimentaire, et recommencez à mettre des samoussas. Jusqu’à ce que cela soit pleins 🙂

Ainsi, vous pourrez sortir juste la quantité désirée au moment voulu. Il vous suffit de les plonger dans l’huile bouillante encore congelés, ni vu ni connu !

11 Comments

  1. Désolée pour la photo, j’avais les mains grasses (et très faim il faut le dire), elle n’est pas super. Mais ça donne une idée.J’aime beaucoup aussi les samossas au thon. J’ai une superbe recette qu’il faudrait que je refasse.MarieT tu m’en donneras des nouvelles lorsque tu auras essayé !

    Répondre

  2. merci pour cette recette…je rêve de faire des samossas pour la fête que je fais pour mes fiançailles, mais c’est la premiere fois que j’en ferai… tu me sauves la vie quand tu parles de la congélation des samossas…et oui ce sera ni vu ni connu ^^

    Répondre

  3. Excellent, j’adore ça aussi. j’en ai fait le We dernier courgettes/feta, c’était exquis et d’autres au boeuf/PDT et epices marocaines… une delice…par contre moi je les mets au four 10 bonnes min avec une noix de beurre sur chaque, car je trouve les friture bcp trop grasses.

    Répondre

  4. bonjourj’ai une collègue qui m’a dit qu’elle avait un magasin PARISTORES à AULNAY S/BOIS 93.je ne trouve pas ces coordonnées. est ce que quelqu’un peut me renseigner.merci d’avance

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *