Gratin de potiron à ma façon !

Comme vous la savez, j’aime beaucoup le potiron!

Cette fois, après en avoir refait une soupe (à la place des oignons, j’ai mis des poireaux), j’ai décidé d’en faire un gratin pour réchauffer le corps en ce froid ambiant. Le problème c’est que je fais « au pif ». La béchamel demande des mesures précises, que je n’ai jamais suivies…

Il vous faut:

  • +/- 1kg de chair de potiron
  • Du beurre
  • De la farine
  • Du lait
  • De la noix de muscade
  • Du curry en poudre
  • Du gingembre moulu

Pelez le potiron et coupez-le en cubes de taille égale puis faites-le cuire à la vapeur (5mn à partir du chuchottement de la cocotte).
Quand cela commence à chuchotter, préchauffez votre four à 180°C (therm.6).
Faites fondre du beurre sans coloration dans une casserole. Ajoutez de la farine par petite quantité afin de former un roux (le mélange beurre fondu + farine doit se décoller de la casserole); hors du feu, ajoutez le lait petit à petit. Fouettez. La béchamel ne doit être ni trop liquide, ni trop épaisse.
Assaissonnez: sel et poivre du moulin, curry et noix de muscade moulus. N’oubliez pas de goûter pour que cela vous convienne.
Ca y est, votre potiron est cuit! Sortez-le du panier de la cocotte pour la placer soit dans le bol du mixeur si vous avez, soit directement dans un plat à gratin. Si vous utilisez le mixeur, ajoutez le gingembre selon vos goûts puis hâchez le tout; il peut rester des morceaux, ce n’est pas grave. Sinon, écrasez le potiron à la fourchette et mettez le gingembre ensuite.
Mélangez potiron + béchamel, saupoudrez d’un peu de gruyère ou emmental râpé et enfournez 10mn puis passez au grill 5mn.

Bon Appetit !

Coulants au chocolat sauce Chocolat blanc cacahuète

Comme je le disais en commentaire, je n’aime pas tellement rester sur un échec, même si ce n’est qu’un petit échec…

J’ai donc retenter les coulants au chocolat (ou mi-cuits ou moelleux au chocolat mollet… appelez ça comme il vous plaît), mais en les plaçant au congélateur cette fois, comme recommandé par AnneE.

Bon, c’était mieux mais j’ai rencontré le même souci: cuit dessus mais pas au fond. J’ai remis 2mn supplémentaire et là ça allait. Mais je pense que ça vient de mes moules… comme ils sont en silicone, et donc mous, je les mets dans une « grille » prévue à cet effet.

Hier soir, en parlant cuisine avec Cheridoo… une idée en entraînant une autre, m’est venue l’idée: mais pourquoi ne pas faire une petite sauce pour accompagner les coulants? Du chocolat blanc et du beurre de cacahuète mélangés !

Aujourd’hui, l’heure du goûter arrive… une clémentine, un yahourt et un coulant !

Hop, je fais fondre au micro-ondes deux carrés de chocolat blanc, une fois fondu je rajoute une petit cuillérée à café de beurre de cacahuète smooth (sans morceaux), je mélange… et voilà:

coulantchocoameliore

C’était bien boooooooon :p

Coulants au chocolat

J’avais très envie de gâteau au chocolat. J’aime quand ça fond, quand c’est moelleux. Je n’ai jamais réussi à faire un coulant!

J’ai cherché plusieurs recettes, et j’ai décidé de prendre celle d’AnneE (oui, encore elle).

J’ai tous les ingrédients, allez hop c’est parti! AnneE précise qu’il est mieux d’utiliser un chocolat à forte teneur en cacao, personnellement j’ai pris un simple chocolat pâtissier et c’était très bon quand même.

coulantschoco

Ingrédients:

  • 125 g de chocolat noir
  • 90g de beurre
  • 3 oeufs
  • 80 g de sucre
  • 30 g de farine
  • Beurre
  • Sucre
  • Sucre glace (je n’en ai pas mis)

Faites fondre le chocolat et le beurre (au bain-marie ou au micro-ondes).
Blanchissez le mélange sucre + oeufs. Ca doit devenir mousseux.
Ajoutez le mélange au chocolat jusqu’à ce que ce soit lisse puis ajoutez la farine en pluie.
A l’aide d’un pinceau, beurrez les moules (j’ai utilisé des moules à muffins en silicone). Placez-les au réfrigérateur pour figer le beurre. Sortez-les et rajoutez une seconde couche de beurre. Tâpissez-les avec du sucre en poudre, en prenant soin d’enlever le surplus.
Versez la préparation dans les moules, et réfrigérez-les pendant 20mn (j’ai laissé plusieurs heures puisque je les ai fait cuire au moment du dessert de notre dîner).
Préchauffez votre four à 200°C (entre therm. 6 et 7).
Laissez cuire +/- 8mn, cela dépend de votre four. C’est à cette étape que ça a pêché pour moi: au bout de 8mn, le dessus était bien cuit, mais pas le fond, j’ai réenfourné pour 4mn de plus, c’était fondant mais pas coulant 🙁 Mais très bon tout de même!
Un peu de chantilly et c’était un délice!

coulantschocochantilly

Rouleaux de St Valentin d’AnneE

J’avais été plus qu’alléchée devant les photos qu’AnneE avait mises pour illustrer ses rouleaux un peu spéciaux, qu’elles a créés et mis en ligne à l’occasion de la Saint Valentin sur son blog culinaire Station Gourmande. De la feuille filo, des bananes, des pignons de pin et…. de la coriandre !!!

Sans nul doute d’inspiration asiatique, ce mélange m’a mis l’eau à la bouche. C’est pourquoi j’ai voulu le recréer pour savoir si ça avait bien le goût que la note m’évoquait.

Après avoir demandé conseil à la créatrice, j’ai donc substitué les feuilles filos par des feuilles de brick qui n’attendaient que d’être utilisées (il m’en reste d’ailleurs deux… il faut que je les accomode!)

Malheureusement, je ne suis pas en mesure de vous montrer les photos que j’en avais faites, elles font parties de celles que mon appareil a gentiment avalées!

Pour deux personnes, il vous faut:

  • 2 feuilles de brick (ou filo)
  • 2 bananes
  • 1 botte de coriandre
  • 1 càs de sucre roux
  • 1 càs de pignons de pin
  • Beurre fondu

Préchauffez votre four à 210°C (thermostat 7).
Faites fondre le beurre au micro-ondes. Pendant ce temps, lavez soigneusement la coriandre. Mettez les pignons à dorer au four.
Mixez la coriandre, les pignons dorés et le sucre roux au mixeur (sinon ça risque d’être périlleux).
Coupez les bananes en deux dans le sens de la longueur.
Coupez également les feuilles de brick en deux, pour avoir deux demi-cercles. Vous vous retrouvez avec 4 moitiés; on utilisera une feuille entière par banane (soit deux moitiés, logique mon cher Watson).
Beurrez les feuilles au pinceau. Posez une moitié de banane face coupée vers vous, couvrez de coriandre, reformez la banane en posant la seconde moitié par-dessus).
Là, ça se complique, car il faut confectionner les nems en pliant la feuille de brick autour du sandwich banane/coriandre. Je ne sais pas si c’est ainsi qu’AnneE a expliqué, mais c’est la façon dont j’ai procédé: rabattez les deux côtés les plus petits (en largeur donc), roulez en longueur en serrant bien. Badigeonnez de beurre fondu à mi-chemin et terminez le roulage. J’ai demandé de l’aide à Cheridoo pour tenir les bords pendant que je beurrais… Beurrez le rouleau terminez. Pas la peine d’en mettre trop hein ! AnneE conseille d’utiliser du beurre clarifié, j’ai donc utilisé du ghee.
Enfournez pour 10mn, en veillant à retournez ces nems sucrés à mi-cuisson.

Résultats: c’était délicieux! Les pignons grillés donnaient un petit goût caramélisé à l’ensemble, c’était croustillant à souhait à l’extérieur, et fondant/croquant à l’intérieur.

Attention de ne pas vous brûler 😀

Salade de fruits… jolie jolie… jolie

Que de plus rafraîchissant qu’une bonne salade de fruits faite maison?

saladedefruits

Simple, rapide, frais et presque diététique !

Voici celle que j’ai récemment faite pour notre plus grand bonheur gustatif; plus ou moins inspirée d’une recette trouvée sur Marmiton, mais plus que modifiée par mes soins.

Il vous faut:

  • 1 ananas
  • 2 clémentines
  • 1/2 boîte de litchis
  • des fraises
  • 90g de sucre

Epluchez soigneusement l’ananas, en prenant soin de ne pas laisser de petits « yeux », qui sont désagréables en bouche. Coupez-le en cubes.
Lavez les fraises, équeuttez-les et coupez-les en morceaux.
Epluchez les clémentines et séparez les quartiers.
Mélangez le tout dans un saladier.
Rajoutez le sucre (la quantité dépend du degré de maturité de vos fruits).
Couvrez d’un film alimentaire et réservez au frais pour +/- 2 heures.
Vous constaterez que les fruits rendent du jus, c’est normal!
Ajoutez les litchis et complétez le jus par le jus des litchis. Attention, les fruits ne doivent pas baigner dedans !

Servez bien frais… C’est encore meilleur fait le matin pour le soir, ou l’après-midi pour le lendemain.

saladedefruits_gp

Bath Bomb relaxante

bathpschiiit

Non non, je ne me suis pas mis à la coke ! Quoi que, je devrais ptet y penser… bref, trève de plaisanterie!

Je sors de ma cuisine un peu et je me plonge dans un bon bain chaud !

Envie et besoin de me relaxer un peu, de me laisser aller dans l’eau, mon Elément…

Je fouine un peu dans mes livres, et trouve une recette toute simple pour le bain:

3 cuillers à soupe (45ml) de bicarbonate de soude
1 cuiller à soupe (15ml) d’acide citrique
10 gouttes d’huile essentielle de votre choix.

Si tôt lue, si tôt faite! On mélange les poudres (on dirait de la drogue), on met les huiles essentielles (pour moi: 5 gtes d’ylang-ylang+ 5gtes de lavande). On peut soit mettre un peu de ce mélange directement dans l’eau du bain une fois coulée; soit mouler et faire fondre la bombe.

Cette quantité permet de remplir une boîte à pellicule photo vide et laisse un peu de surplus. C’est le surplus que je m’en vais utilisé de suite…

Cheridoo s’occupe de la Puce, mon iPod mini bleu est rempli de zolies chanson, je vais allumer ma guirlande et me laisser à l’eau!

A bientot 😉

Dahl de lentilles corail

Depuis que j’ai goûté à la cuisine Indienne grâce à Cheridoo lorsque nous vivions à Paris, j’en raffole.

Sauf que les restos, ce n’est pas donné… et puis c’est bien de temps en temps, mais trop souvent je trouve que cela gâche le plaisir.

Ce qui peut sembler décourageant dans la cuisine Indienne (comme dans la cuisine d’Asie en général) c’est la longue liste d’ingrédients. Mais on se rend vite compte que ce n’est pas si rédibitoire.

J’aime tout ce qui est curry, surtout les végétariens. Je trouve que la cuisine Indienne marie à merveille diverses épices et cela donne un goût savoureux tout en restant sain car pas trop gras.

J’avais acheté des lentilles corail il y a quelques temps, mais je ne les avais toujours pas utilisé. Ma dernière acquisition culinesque sur la cuisine végétarienne Indienne m’a redonné envie de les accomoder.

« Dahl » signifie « légumineuse » et ne caractéristique donc pas seulement les lentilles.

J’ai cherché plusieurs recettes (mon livre, curieusement, n’en contient pas) sur le net… et aucune ne me convenait vraiment. Trop de si, pas de ça…

Mais je ne sais plus où, j’en ai trouvé une qui me tentait bien :). La voici:

Dhal de lentilles corail.

Ingrédients :
? 500 g de lentilles corail
? 2 tomates « olivettes »
? 3 petits oignons
? 2 gousses d’ail
? 2 « gros piments » verts (peu féroces !)
? 2 petits piments rouges
? 1 c. à café de curcuma
? 1/2 c. à café de massalé
? 1 c. à café de sucre roux
? 1 c. à soupe de graines de moutarde
? 3 clous de girofle
? 1 petit tuyau de cannelle
? 1 branche de thym
? 3 c. à soupe de ghee (ou d’huile)
? Sel et poivre

Dans 60 cl d’eau salée, placer les lentilles (que vous aurez soigneusement lavées), le tuyau de cannelle, la branche de thym et un oignon épluché piqué des trois clous de girofle. Porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux jusqu’à cuisson des lentilles.
Pendant ce temps, préparer au mortier une pâte avec l’ail, les piments épépinés, du sel et un peu de poivre. Emincer les deux oignons restant. Couper les tomates en dés.
Dans une cocotte, faire chauffer le ghee. Ajouter la pâte d’ail et de piments, les oignons et les tomates, le sucre, le massalé et les graines de moutarde. Faire revenir.

Ajouter dans la cocotte les lentilles et le tuyau de cannelle (retirer l’oignon piqué de clous de girofle ainsi que la branche de thym), le curcuma ; mélanger délicatement. Laisser cuire à feu très doux une dizaine de minutes.

Remarques personnelles:
Les lentilles corail changent de couleur en cuisant, ne vous en faites donc pas en voyant qu’elles ont perdu leur jolie couleur saumonnée pour passée à une couleur plus « beurre ». Personnellement, l’étape de cuisson pour moi s’est passée à la cocotte-minute. Comptez environ 15mn à partir du chuchottement.
Je n’ai pas mis de piment car je n’en avais pas sous la main…
Pour les oignons, j’ai piqué un oignon blanc de clous de girofle et j’ai fait revenir un oignon rougir émincé (au lieu de deux blancs).
Le ghee n’est rien d’autre que du beurre clarifié (ôté de son petit lait), j’en ai trouvé à Paris Store, mais si vous n’en avez pas, faites-le vous-même -ou utilisez de l’huile de tournesol-. En Inde, il sert en cuisine, mais également pour masser; plus il est vieux, meilleur il est. Cependant je ne sais pas si je dois le conserver à température ambiante ou au réfrigérateur (il est dans une boite métallique fermée par un couvercle en plastique), si quelqu’un a la réponse, merci.

J’avais fait de superbes photos pour une fois, mais j’ai des soucis avec (je n’arrive pas à les lire), si mon mari répare le truc je les rajouterai… sinon, excusez-moi de vous laissez imaginer à quoi cela ressemble.

Le plat fut un succès, vraiment délicieux! A refaire, mais en moindre quantité 😉

Purées, soupes… pour petite fille de 6 mois

Prise de tête pas possible !!!

Ca y est, l’heure de la diversification alimentaire de notre puce a sonné ! Chouette, elle va découvrir de nouveaux goûts, puisque sevrée naturellement de mon lait plus tôt que prévu (le lait maternel prend du goût selon ce que mange la maman).

Hier, à la visite pédiatrique à la PMI, la puéricultrice m’a donné un petit fascicule qu’ils ont réalisé pour aider les parents dans cette nouvelle étape.
Plutôt bien fait, cependant la recette de soupe épaisse ne me convient pas. Je trouve qu’ils mettent énormément d’eau (1 litre d’eau pour une pomme de terre + 1/2 carotte + 1/2 poireau), ça risque d’être archi liquide!

J’aurais préféré cuire les légumes à la vapeur, et ensuite les mixer avec le bouillon mais chaque légume a un temps de cuisson différent et donc je ne me vois pas les cuire chacun leur tour, sinon j’y passe ma matinée!!

Please les mamans, aidez-moi.

Heureusement, c’est plus facile avec les fruits…

Légumes montés sur lit de pomme de terre

Quand j’ai fait cette recette, elle me trottait en tête depuis quelques temps déjà…

legumesmontes2

Il vous faut:

  • 4 pommes de terre (plus ou moins, selon leur taille)
  • 1 poivron rouge
  • 2 courgettes de taille moyenne
  • 1 petite boîte de maïs
  • Quelques champignons de Paris frais
  • Epices de votre choix (pour ma part, c’était curry et paprika doux)
  • Sel / Poivre du moulin

Faites cuire les pommes de terre à la vapeur.
Profitez de ce temps pour émincer le poivron et la courgette en cubes, ainsi que le poivron en fines tranches.
Faites revenir le tout à la poêle dans un filet d’huile d’olive. Assaisonnez avec le sel, le poivre et les épices. Laissez cuire jusqu’à tendreté. Réservez.
Lorsque vos pommes de terres sont cuites, ajoutez un tout petit peu de beurre et confectionnez une purée sèche. Pas grave s’il reste quelques morceaux, au contraire.
Prenez votre emporte-pièce rond (si vous n’en avez pas, une vieille boîte de conserve découpée fait parfaitement l’affaire!) pour le dressage: placez-le au milieu de votre assiette. Remplissez à moitié de la purée de pomme de terre, puis mettez les légumes par-dessus. Enlevez-le délicatement pour ne pas que tout s’écroule.

Accompagnez d’une salade verte et de maïs.

legumesmontes