Mini-tarte au poireau & surimi

J’adore les tartes salées ! Beaucoup plus que leurs homologues sucrées. J’aime les décliner, autant la garniture que la pâte elle-même. C’est vrai, je trouve que l’on ne pense pas suffisamment à varier la pâte brisée alors qu’elle est tellement déclinable ! Non ?
Mais ce n’est pas le cas pour ces mini-tartes, car pas suffisamment de temps ce jour-là.

quichepoireausurimi

Je me suis inspirée d’une recette trouvée sur marmiton: tarte aux poireaux et au surimi mais je l’ai quelque peu modifiée, évidemment.

Il vous faut:

  • 1 rouleau de pâte feuilletée (ou brisée si vous préférez)
  • 2 ou 3 blancs de poireau (selon la taille)
  • Echalote
  • 4 à 6 bâtons de surimi (je n’en ai pas mis beaucoup, vous pouvez en mettre plus)
  • 1 cuiller à soupe de crème fraîche épaisse
  • 1 oeuf
  • 15g de gruyère râpé
  • Sel/Poivre
  • Curry en poudre

Coupez les poireaux en rondelles, lavez-les afin d’ôter la terre qui peut être à l’intérieur. Faites les cuire à la vapeur ou faites-les revenir à la cocotte (avec ou sans matière grasse).
Faites chauffer votre four thermostat 7 (210°C).

Faire revenir l’échalote dans une poêle avec un mince filet d’huile d’olive.
Coupez les bâtonnets de surimi en morceaux et ajoutez-les à l’échalote afin de les faire légèrement revenir.
Ajoutez ensuite le poireau cuit, faites chauffer le tout pendant 5 mn, puis incorporez-y la crème fraîche. Salez et poivrez.

Coupez la pâte feuilletée de la taille de vos moules à tarte.
Garnissez avec l’appareil puis parsemez d’un peu de gruyère râpé.

Enfournez pour une vingtaine de minutes. Sortez du four, laissez refroidire un peu avant de démouler.

Vous pouvez, comme moi, accompagnez votre mini-tarte d’un peu de salade histoire d’avoir un peu de fraîcheur.

quichepoireausurimi_gp

Salade fraîcheur

Vous pouvez très bien réduire les quantités et la servir en entrée, ou alors faire comme moi et la déguster en plat principal.

Depuis que j’ai testé les Doigts de la mariée de Fatema Hal, j’en raffole. C’est une recette maghrébine peu connue j’ai l’impression. C’est ainsi que j’ai appris que le mariage entre la crevette rose et le cumin était un délice gustatif. Je m’en suis donc inspirée. Le soir, je mange plus facilement des salades composées. En effet, pour mon régime il me faut des légumes à volonté, fruits à volonté, 100g de V.P.O. (viande/poisson/oeuf), un laitage et 1 cuiller à soupe de matière grasse. Je n’arrive pas à manger de viande le soir, donc je laisse la place au poisson. Là, j’avais envie de crevettes…

saladefraicheur2

Il vous faut:

  • Salade (moi je prends de la laitue car je n’aime pas l’amertume) *facultatif*
  • 100g de crevettes roses cuites décortiquées
  • Des champignons de Paris
  • Tomates cerises
  • Cumin en poudre
  • Sel/Poivre du moulin
  • Jus de citron
  • Persil hâché

Eplucher entièrement les crevettes. Les mettre dans un plat creux. Les arroser de jus de citron, saler, poivrer et assaisonner avec le cumin (il est préférable d’avoir la main légère, de goûter et de rajouter, que d’en mettre trop en une seule fois). Ajouter le persil.
Réserver au frais.
Laver les champignons et les tomates. Emincer les champignons finement. Couper les tomates cerises en 2 (en 4 si ce sont des tomates cocktail, de taille un peu plus grosse).
Préparer votre salade si celle-ci est fraîche (la parer, la rincer dans de l’eau vinaigrée puis à l’eau claire et enfin l’essorer).
Dressage de l’assiette: tapisser le fond de l’assiette d’un peu de salade verte. Déposer dessus les crevettes, sans leur jus (mais ne pas le jeter). Parsemer avec les champignons, puis arranger les quartiers de tomates tout autour.
Vous pouvez utiliser le citron aromatisé de la marinades des crevettes pour votre vinaigrette !

saladefraicheur_gp

 

Note: en tapant « recette doigts de la mariée » sur Google, je suis tombée sur des recettes sucrées, étrange.

Gnocchi crémeux aux légumes

Ce n’est pas parce que je suis actuellement au régime que je vais arrêter de cuisiner et de manger, bien au contraire ! Pour l’instant, ma plus grosse contrainte c’est: peser les aliments… Ca, c’est dur.

Mais j’innove, je trouve de nouveaux mariages, de nouvelles façons de cuire et de cuisiner. C’est vrai que de cuisiner la viande à la poêle sans une goutte de matière grasse, j’aurais pu y penser plus tôt sachant que mes poêles sont des Tefal et donc ça ne colle pas!

Par exemple… J’avais un mauvais souvenir des gnocchis. Une texture pâteuse, voir un peu caoutchouteuse, pas agréable en bouche, lourds. Bref rien de plaisant.
Chéri aimant ça, j’ai tout de même décidé de re-goûter. Je n’aime pas rester sur une mauvaise impression; au pire cela aurait confirmé ma première expérience, au mieux j’apprécierai.

Nous voilà donc avec un paquet de gnocchi frais et… un régime pour moi à suivre!

Comment les accomoder? J’avoue que les pâtes, je fais partie de ces personnes qui ont du mal à les apprécier sans sauce…

Il me fallait des légumes avec. Tomates et champignons. Miam. Et puis un morceau de viande, ce jour-là ce fut du blanc de poulet.

gnocchicremeuxlegumes

 

Nous voilà donc partis!

Il vous faut:

  • un paquet de gnocchi (pour nous, il faisait 400g, mais moi j’ai le droit à 150g)
  • de beaux champignons de Paris, frais si possible
  • des tomates cerises
  • 1 gousse d’ail
  • persil (frais ou déshydraté, à votre convenance)
  • crème fraîche épaisse (moi j’en ai mis moins d’une, et Cheridoo en a rajouté pour lui derrière…)
  • une grande casserole d’eau bouillante salée
  • du curry en poudre (ou autre épice(s) selon vos goûts)
  • Sel et Poivre du moulin

Laver et émincer les champignons.
Peler la gousse d’ail et l’émincer finement.
Les faire revenir ensemble à la poêle (sans matière grasse si elle est anti-adhésive et/ou que vous êtes au régime, ou dans un filet d’huile d’olive) jusqu’à ce que les champignons soient fondants. Veiller à ce que l’ail ne colore pas.
Pendant ce temps, mettre les gnocchis à cuire dans un grand volume d’eau salée. C’est facile de savoir lorsqu’ils sont prêts: ils font la planche à la surface de l’eau! Les égoutter puis les réserver.
Lorsque les champignons sont prêts, rajouter les tomates cerises laver et coupées en deux dans la poêle, elles doivent cuire mais pas entièrement non plus.

Rajouter les gnocchi afin de les réchauffer.

Mettre dans votre assiette, ajouter la cuiller à soupe de crème fraîche. Bien mélanger.

Assaisonner maintenant avec curry en poudre, sel et poivre du moulin.

Bon appetit !

gnocchicremeuxlegumes_gp

Encore de nouveaux Livres!!!

    C’est pô bien, mais je n’ai pas pu resister! J’ai hésité entre plusieurs ouvrages, et finalement comme je suis au régime, j’ai opté pour Le Bar A Soupes d’Anne-Catherine Bley.

    Pis au Carrefour, il y avait des livres de cuisine à 2?90 (là, j’ai pensé au Lutin, la reine des bonnes affaires culinesques) et j’ai craqué pour un livre sur les mezzé et tapas.

    Je ne vous ai pas parlé de ceux que je me suis offert la semaine dernière!

    Tartes Tourtes & Compagnie aux éditions Marabout Chef. J’adore cette collection.

    Toujours chez Marabout, mais dans la collection Les minis Marabout, j’en ai pris deux: Les Risottos et Cheesecakes, pavlovas et trifles. Prix rikikis mais livres jolis et bien fournis quand même.

    Je vous mets les liens Amazon s’ils vous intéressent.

 

 

Opération “je mange équilibré”

    Voilà, j’ai sauté le pas. J’ai depuis plusieurs années quelques soucis d’alimentation (ça ne se voit pas comme ça ici, mais c’est pourtant la vérité vraie).
    Ne supportant vraiment plus mon corps malgré les efforts pour manger mieux, ne perdant pas le poids en trop qui me pèse tant moralement, j’ai décidé d’aller voir un diététicien.

    J’avais beaucoup d’appréhension. Qu’allait-il me dire? Quel "régime" allait-il mettre en place ?
    Je ne mange presque pas de viande rouge, une fois par mois c’est déjà pas mal. J’ai déjà essayé de remplacer la crème fraîche par du fromage blanc mais je n’aime pas l’acidité et la texture que cela apporte à mes plats… Bref, je craignais ce rendez-vous.

    Après nous être perdu pour trouver, je suis tout de même arrivée à l’heure. Ouf, je déteste être en retard.
    Il semble être au téléphone, pas grave j’attends un peu.

    Je fus très surprise lorsque je le vis passer la porte de la salle d’attente. Je pensais avoir à faire à un homme petit, un peu dégarni et au moins 45 ans au compteur (pourquoi, je ne sais pas). Ce fut un homme grand et mastoc (genre rugbyman… ça tombe bien, nous sommes dans la région du rugby par excellence) d’une trentaine d’année qui m’accueilli. Il semble gentil.

    On discute, je lui donne mes habitudes alimentaires, il m’explique pas mal de choses assez intéressantes ma foi (j’aime bien apprendre) et nous établissons ensemble ce que je dois manger, comment équilibrer etc.
    Je l’aime bien !

    Il me dit qu’en plus de la marche (je fais tout à pied en journée, puisque pas le permis de conduire), il faudrait que je fasse de la cardio. Mince, nous avons donné notre super stepper à mamounette pour cause de "ça prend de la place pour le déménagement"… Y’a plus qu’à en trouver un autre, plus compact; et à acheter une ceinture de sudation en supplément histoire de transpirer. 20mn par jour au début, puis ensuite ce sera juste de l’entretient.

    "La moyenne, c’est 3 kilos perdus par mois" "ah ouiiiiiiii?!!!!! donc pour mon voyage de noces en Juin j’aurais perdu presque tout?" "oui oui, si vous êtes motivée, que vous suivez bien les quantités et que vous faites de l’exercice régulièrement, il n’y a pas de raison".

    Il fait également le suivi par mail et par téléphone. Si j’ai une question, un manque d’inspiration niveau repas, pas de soucis, il peut me répondre rapidement et sans souci! Il peut même m’envoyer des menus à la semaine si besoin.

    Cet été, je serai à nouveau bien dans mon corps.

Coulants au chocolat: J’AI REUSSI

Vous vous souvenez de mes coulants au chocolat, donc je n’arrivais pas la cuisson parfaite ? 8mn ne suffisaient pas, 12 ils étaient moelleux mais pas coulants…

Et bien, je ne sais toujours pas combien de temps il leur faut! Mais j’ai réussi !!!!

Dimanche, envie de chocolat… mon Chéri voulait des biscuits chocolat noisette, mais il ne restait plus suffisamment de Nutella; il aurait aimé un marbré, mais sans beurre de cacahuète et moi ça ne me tentait donc pas.

J’ai donc décidé de refaire des coulants… j’ai d’ailleurs une idée de variante, à tester.

8mn à 210°C, toujours pas suffisant, 10 non plus. Bon, j’ai eu quelque chose à faire et je me suis écriée « Chériiiiiiiiiiiiiiiiii vas éteindre le four stp, sinon ça va encore louper! », et CHeridoo qui a couru dans l’appart (heureusement, ce n’est pas grand chez nous, vous imaginez la scène sinon).

Et bien là, ils étaient parfaits… bien cuits autour et coulants à coeur. Le pied total!

PS: les photos arriveront bientot.

Maki sushi

Cela faisait longtemps que nous en avions envie, mais cela me semblait plus que fastidieux. Cheridoo et moi n’aimons pas tellement les sushi (poisson cru sur du riz), et n’ayant pas de poissonnier de confiance, je ne pense de toutes façons pas me lancer comme ça dans l’aventure.
Par contre, nous raffolons des makis! Mes préférés? Les makis végétariens et les california maki. Hmmm

makisushi_californiaroll_gp

Cléa ayant gentiment expliqué comment faire, et ce d’une simplicité vraiment impressionnante, j’ai finalement décidé de me lancer (j’essaie de perdre du poids, et quelques bouchées de ce genre le soir ne paient pas de mine).
J’ai trouvé le riz japonais à Paris Store (vous ne vous en seriez pas douté ;)).

J’ai imprimé les conseils de Cléa, et une recette de california maki trouvée ici grâce à mon ami Google. Claire est la reine des sushi sur la blogosphère culinaire, c’est donc les yeux fermés que j’ai suivi à la lettre la confection de ses tuna salad rolls.

J’avais vu avant de commencer qu’il y avait de nouveaux commentaires, et avait noté qu’elle s’était trompé en notant « mirin » au lieu de « vinaigre de riz », j’ai donc également acheté du vinaigre de riz à Paris Store (vous allez croire que j’ai des actions chez eux, pourtant il n’en est rien !). Pourtant, ce petit détail ayant son importance, il m’est sorti de la tête au moment de cuisiner. J’ai donc dû jeter 🙁 pour recommencer.

Je vous donne les proportions que j’ai utilisées pour nous 2, vous trouverez les proportions originales sur le site ci-dessus.

Ingrédients:

  • 1 verre de riz cru
  • 1verre ½ d’eau
  • ¾ de verre de vinaigre de riz
  • ½ cuiller à soupe de sucre
  • ½ cuiller à café de sel
  • une boîte de thon au naturel
  • un peu de mayonnaise
  • 3 feuilles d’algue nori

Faire cuire le riz jusqu’à ce que l’eau soit totalement absorbée.
Pendant ce temps, mélanger le vinaigre, le sucre et le sel dans une poêle et chauffer à feu doux jusqu’à ce que le sucre soit dissous.
Mélanger le thon avec un peu de mayonnaise.
Lorsque le riz est cuit, verser dessus le mélange au vinaigre, mélanger très délicatement et laisser tiédir le riz.
Déposer votre makisu *la natte à sushi* (ou à défaut une feuille d’aluminium) sur la table et poser dessus une feuille de nori (le côté lisse en-dessous).
Etaler du riz (n’oubliez pas que vous avez plusieurs feuilles, donc divisez par leur nombre, dans mon cas c’était 3) sur le nori en laissant bien de la place sur les côtés et surtout en haut (Cléa précise: « environ 2 cm en haut et 1 sur les autres côtés »).
Ajouter le quart de la salade de thon sur une des moitiés du riz, celle proche de vous.
Ensuite, enrouler l’algue sur elle-même en appuyant bien à l’aide de la natte ou de la feuille d’aluminium.
Faites de même avec toutes les feuilles de nori.
J’ai laissé réfrigéré une vingtaine de minutes car mon riz était tiède et j’avais peur que cela ne se coupe pas correctement. Mais cette étape n’est pas inspensable.
Humidifier un couteau bien tranchant, et découper les rouleaux en parts égales.

Mettez un peu de sauce soja japonaise (ma préférée c’est la Kikkoman) dans une coupelle, du wasabi si vous aimez et un peu de gingembre au vinaigre 🙂 Bon Appetit!

makisushi2

Comme vous pouvez le constater, j’ai fait trois sortes différentes: simplement thon/mayonnaise (je n’avais plus de salade alors que je pensais que si), thon/mayo/avocat, et j’ai tenté les fameux maki inversés sauf que j’étais restée sur le fait de ne pas couvrir toute l’algue, j’aurais dû. Pour ceux-là, j’ai fait saumon fumé/avocat, et j’avais parsemé le riz de sésame doré. Mais je crois que je n’ai pas placé l’algue où il fallait, dans mes souvenirs ils ne ressemblaient pas à ça niveau « assemblage ».

On peut varier la garniture à l’infini! J’avais prévu de mettre du surimi, mais ce sera pour la prochaine fois!

Marbré aux deux chocolats

Non, je ne vais pas vous donner une recette genre « 4/4 marbré au chocolat », de une tout le monde connaît, et de deux je n’aime pas ça.

Toujours dans le livre Tout Chocolat, une recette me tentait… Celle avec laquelle j’avais hésité lorsque j’ai fait mes biscuits Chocolat Noisette.

C’est Thalie qui va être contente. Si mes souvenirs sont bons, elle a déjà testé la recette que je vais vous présenter.

marbrechocolat_carres2

En trois minutes c’est fait, mais il faut être armé de patience avant de pouvoir déguster…

Ingrédients:

  • 360g de chocolat blanc
  • 140g de beurre de cacahuète lisse (smooth peanut butter)
  • 400g de chocolat noir pâtissier

Ustensiles:

  • Un moule à gratin rectangulaire
  • Du papier sulfurisé
  • Une baguette ou un pic à brochette en bois

Faites chauffer le chocolat blanc au bain-marie jusqu’à ce qu’il soit bien fondu, remuez pour le lisser. Ajoutez le beurre de cacahuète et mélangez bien afin d’avoir une préparation homogène.
Faites fondre le chocolat noir au bain-marie; idem, n’oubliez pas de remuer.
Vous pouvez utiliser le micro-onde, 1mn à puissance fort, en interrompant une ou deux fois pour remuer; mais ne chauffez pas le beurre de cacahuète avec le chocolat blanc.

Mettez du papier sulfurisé sur un plat à gratin rectangulaire, en prenant soin de laisser dépasser sur les bords.
Répartissez un des deux chocolats en tas espacés, puis comblez avec l’autre chocolat. Remuez légèrement pour que tout le moule soit rempli.

marbrechocolat_tas

Prenez une baguette ou une brochette, et laissez parler votre imagination: marbrez les chocolats comme bon vous semble.

marbrechocolat_melange

Maintenant, il vous faut patienter environ 2 heures en laissant le mélange à température ambiante. Il va durcir !
Une fois ce laps de temps écoulé, prenez les bords de papier sulfurisé qui dépassent pour démouler. Coupez le marbré en carrés.

marbrechocolat_carres

Dégustez heart_2

J’ai divisé toutes les proportions par deux, et ça a fonctionné du tonnerre! A faire avec vos enfants si vous en avez.

Quiche de Potiron à la Coriandre

Je suis dans une grande période « j’accomode le potiron à toutes les sauces ». Mais étrangement, je n’arrive pas à le préparer de façon sucrée, même si je sais que c’est très courant (qui n’a pas entendu parlé du Pumpkin Pie Américain ?!).

En fouinant dans le livre « Cuisine Végétarienne » des éditions Marabout, dont j’avais lamentablement oublié l’existence dans ma bibliothèque culinaire (pourtant peu fournie), j’ai vu qu’ils proposaient plusieurs recettes à base de cette courge que j’affectionne particulièrement… Donc une de quiche, où le potiron est mêlé à la coriandre, j’en salivais d’avance !

quichepotironcoriandre

J’ai donc préparé ça pour le déjeuné d’hier midi… Ayant rendez-vous chez la kiné à 11 heures, j’ai cuit mon potiron à la vapeur dans la matinée, puis préparé la pâte qui m’attendrait sagement au réfrigérateur à mon retour.

Ingrédients pour 6 mini-quiches :

Pâte :

  • 150g de farine
  • 2 cuillers à café de coriandre moulue
  • 90g de beurre
  • 1 ?uf légèrement battu

 

Garniture :

  • 1 cuiller à soupe d?huile d?arachide
  • 1 oignon moyen émincé
  • 1 gousse d?ail écrasée
  • 1 cuiller à soupe de coriandre fraîche hachée
  • 3 ?ufs légèrement battus
  • 60g de gruyère râpé
  • 400g de purée de potiron

 

Tamisez la
farine avec la coriandre dans une terrine et incorporez le beurre en malaxant
bien. Ajoutez progressivement l??uf battu jusqu?à obtention d?une consistance
ferme. Pétrissez sur une surface légèrement farinée jusqu?à ce que la pâte soit
ferme. Couvrez et réfrigérez 30mn. Pendant ce temps, préparez la farce au
potiron.

Dans une poêle,
faites chauffez l?huile puis faites suer l?oignon, l?ail et la coriandre fraîche.
Laissez refroidir. Mélangez les autres ingrédients (les ?ufs que vous aurez
légèrement battus + le gruyère râpé + la crème + la purée de potiron) ensemble dans
un saladier. Puis ajoutez-leur le mélange oignon/ail/coriandre lorsqu?il a
refroidi.

Sortez la pâte
du réfrigérateur et abaissez-la. Coupez-la en six cercles de la taille de vos
moules (bord inclus) ; recouvrez le fond de papier sulfurisé et parsemez
de haricots secs ou de riz. Faites cuire à blanc 10mn à four moyen ;
enlevez le papier et les haricots puis remettez au four pour 7mn, jusqu?à ce
que la pâte soit dorée.

Répartissez la
garniture au potiron dans les fonds de tarte et faites cuire 15mn à feu moyen.

Je ne maîtrise décidément pas la cuisson à blanc des pâtes à tarte 🙁 Si vous avez des astuces, je veux bien. Même avec les haricots, ça ne rend rien. Du coup, j’ai deux pseudos fonds de tarte à la coriandre qui attendent d’être utilisés (les bords se sont écroulés).

Je me suis rendue compte que je n’avais pas de coriandre moulue, pourtant j’en ai des épices (cf note à venir) !! Heureusement, j’ai de la coriandre en grains, que j’ai donc moulue avec mes petites mains.

C’était très très bon, mais j’aurais dû mettre un peu plus de sel. Il faut également que je réfléchisse à quelle(s) épice(s) utiliser pour relever un peu la douceur sucrée du potiron.

Pêché de gourmandise (bis)

    Mais cette fois, ce n’est pas moi qui suis à blâmée! 

    Chéri s’est acheté une boîte de 12 muffins (12!!!!). 8 au chocolat et 4 à la vanille. Personnellement, je n’aime pas ça et donc lui laisse le plaisir de tout manger tout seul.

    Un midi, il me dit "ohhhh j’ai une idée!" vas chercher quelque chose dans le frigo, qu’il cache derrière son dos (oui, nous sommes encore de grands enfants) pour pas que je ne vois de quoi il pouvait bien s’agir.

    Et il avait sortiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii: la bombe de chantilly ! (oui oui, la même que celle que j’ai utilisé pour mon pêché de gourmandise).

    C’est avec curiosité que je l’ai regardé coupé un chapeau à son muffin vanille, creuser et remplir le trou avec la chantilly !!!

    Gourmands, nous? Nooooooooooooooooooon

muffinchantilly