Fauchon sur Vente Privée

Qui ne connaît pas la maison Fauchon ? Epicerie fine, autant sucrée que salée, également salon de thé…

fauchon

Une vente privée de leurs produits aura lieu vendre 19 mai de 7h au samedi 20 mai 0h. Vous pourrez trouver des produits jusque -75%.

Vous pouvez voir une bande-annonce en vous inscrivant sur le site (entièrement gratuit et sans aucun engagement) de vente-privée en cliquant sur l’image suivante:

vente_privee_logo

Pâte à pizza

A force que ma coupine Aliénor ne me parle de sa pâte à pizza, je me suis dit que cela ne devait pas être si complexe que ça à réaliser !

Ayant une folle envie de tarte flambée et de pizza, j’ai donc cherché une recette (puisque je n’ai pas retrouvé celle qu’elle m’avait fournie)… je suis tombée sur celle de Supertoinette (site et forums plus que remplis, mais où je ne vais jamais tellement c’est le bazar).
En plus, c’est une recette pour deux pizze, pile ce qu’il me fallait !

Ingrédients:

  • 500g de farine
  • 50g d’huile d’olive
  • 12g de levure fraîche de boulanger (ou 8g de levure sèche de boulanger en sachet)
  • 8g de sucre en poudre
  • 8g de sel
  • ¼ de litre d’eau (25cl)

Pesez et préparez tous les ingrédients.

Tamisez la farine afin d’éviter les grumeaux éventuels. Creusez une fontaine, versez-y l’huile. Mélangez du bout des doigts la farine et l’huile; sablez (en prenant une petite quantité du mélange pour le frotter entre vos deux mains, les doigts écartés).
Reformez une fontaine, et mettez-y la levure, le sucre, le sel et la moitié de l’eau. Mélangez bien tous les ingrédients, en aujoutant l’eau au fur et à mesure si nécessaire: la pâte ne doit pas être trop molle ni collante.
Faites une boule.

Farinez un saladier et disposez la pâte dedans. Recouvrez-la d’un linge humide (pas trempé !). Placez le tout dans un endroit tempéré afin que la levée s’effectue bien, pendant 1h30. Elle doit avoir doublé de volume.

Votre pâte est maintenant prête à être abaissée !

Désolée, je n’ai pas pris de photos (trop de farine sur les mains)…

Riz mélangé aux lentilles

rizmelangeauxlentilles Quand on suit un régime hypoprotéiné, ce n’est pas toujours facile de trouver des recettes. Surtout pour varier, car mon régime est modifié tous les mois, et celui-ci est le plus difficile je trouve.

Surtout que je ne mange presque pas de viande ni de poisson, et qu’il m’en faut l’équivalent de 100g par repas… dur dur !
Mais le diététicien m’a dit que je pouvais remplacer par des légumes secs, tout en gardant les féculents le midi.
OK, mais allez accomoder les deux ensemble !

Alors j’ai bondi de joie lorsque j’ai trouvé la recette du riz mélangé aux lentilles (avec la recette du riz mélangé aux haricots rouges), que je me suis empressée de réaliser. Par contre, j’ai retiré les lardons car ça aurait fait trop de protéines.

Ingrédients pour 2 personnes:

  • 100g de lentilles vertes
  • 150g de riz long
  • 100 g de lardons (facultatif selon si vous suivez un régime hypoprotéiné ou non)
  • 1 litre d’eau
  • 1 oignon
  • 1 clou de girofle
  • 1 ou 2 feuille(s) de laurier
  • 1 brin de thym
  • 1 brin de persil plat
  • 1 à 2 cuiller(s) à soupe d’huile
  • sel / poivre

Dans un faitout, mettez l’eau et les lentilles. Faites cuire à feu vif pendant 30 minutes à couvert.

Ajoutez le thym, le persil haché, puis l’oignon épluché et émincé, le clou de girofle et le laurier. Laissez cuire à nouveau 10 minutes puis lavez le riz et incorporez-le aux lentilles.
Salez et poivrez.
L’eau de cuisson doit recouvrir légèrement le riz, s’il y en a trop, enlevez le surplus et laissez cuire le mélange pendant 20 minutes à feu moyen.
En fin de cuisson, ajoutez l’huile et remuez le tout (j’ai oublié cette étape, et Cheridoo a trouvé ça un peu trop sec du coup). Servez chaud.

rizmelangeauxlentilles_cu

Curry de chou-fleur

Cela faisait quelques temps déjà que j’avais envie de chou-fleur épicé. Ce n’est pas un légume que j’apprécie particulièrement, sauf en gratin, réduit en purée et mélangé à de la pomme de terre: là j’en raffole !
En plus, je n’arrive pas à le cuire si je l’achète frais. Qu’à cela ne tienne, je l’utilise surgelé 😀 C’est une bonne alternative malgré tout.

Envie de nourriture Indienne… du chaud, du pas trop lourd, des légumes. Et oui, je suis encore au régime, alors faut pas trop déconner.

currychoufleur_cu


Pour deux personnes, il vous faut:

    300g de chou-fleur (plus ou moins selon les appétits de chacun)

    1 oignon

    1 cuiller à soupe de ghee (beurre clarifié, à défaut choisissez une huile neutre de goût)

    2 cuillers à soupe de farine

    1/3 de litre de lait

    1 cuiller à soupe de garam masala (j’étais persuadée d’en avoir mais ce n’était pas le cas, à la place j’ai mis du curry)

    sel

Faites cuire le chou-fleur dans un grand volume d’eau salée ou à la vapeur.

Epluchez et émincez finalement l’oignon.

Faites fondre le ghee dans une casserole et faitez-y blondir l’oignon.

Ajoutez la farine et l’épice. Mélangez bien.

Faites chauffer le lait, et ajoutez-le petit à petit. La sauce doit devenir crémeuse.

Ajoutez le chou-fleur.

Salez si vous le désirez.

currychoufleur

Servez et régalez-vous !

Nouveau livre: Festins Créoles de Babette de Rozières

Je crois qu’inconsciemment, en achetant et cuisinant Créole, j’essaie de renouer avec la moitié de moi que je ne connais pas et qui n’est pas tellement en surface de ma personnalité. Bon, je ne suis pas d’origine Antillaises, mais Guyannaise.

Comme si la cuisine me rattachait à cette partie de moi que je ne connais pas, à ce que j’aurais aimé que l’on me transmette mais qui a été impossible.

Samedi dernier, quand nous avons été à l’espace culturel de Leclerc, je n’avais aucun achat précis en tête à part peut-être le gros livre à 10? sur les biscuits et petits gâteaux, dans la même collection que mon Recettes express. Comme à mon habitude, je me dirige vers mes trois rayons inconditionnels, donc celui de cuisine. Pourtant, il est plutôt peu fourni, ce qui est dommage mais bon…

festinscreoles Soudain, mes yeux sont inexorablement attirés par une couvertures colorée, dont un mot ressort particulièrement: « CREOLES« , je m’empresse de le saisir, et de le feuilleter. C’est le seul exemplaire en rayon.

Je m’aperçois qu’il est de Babette de Rozières, la chef Guadeloupéenne qui est dans C’est au programme et parfois dans Bon Apétit Bien sûr !. Je l’apprécie beaucoup, je me souviens encore de son Tourment d’Amour, dont elle faisait elle-même la confiture de coco. Et puis ses cheveux, j’adore sa coiffure. Bref…

Le livre est très épais: plus de 350 pages. Les recettes sont classées par catégories, on y trouve salé et sucré, ainsi que quelques boissons. Il contient un glossaire sur les produits de là-bas, un index par ingrédients.

Je vous le conseille donc vivement si vous désirez vous évader un peu.

Omelette paysanne

Je ne sais trop pourquoi, mais je n’aime pas tellement les omelettes. J’ai beaucoup de mal à manger des oeufs « comme ça », c’est-à-dire bien distincts des autres aliments.
Peut-être en ai-je trop mangé dans mon enfance ?!

Mais ce soir-là, j’avais envie d’une omelette composée. Qu’avais-je dans mon frigidaire ? Des champignons et la moitié d’un oignon rouge.
Ayant découvert, suite au gratin dauphinois version Cyril Lignac, que j’aimais le Comté, pourquoi ne pas en mettre un peu sur le dessus ?

Pour 2 personnes, il vous faut:

  • 4 oeufs
  • 1 demi-oignon rouge
  • 1 grosse pomme de terre
  • Champignons de Paris (je ne les pèse jamais, faites selon vos goûts)
  • Herbes aromatiques (persil, ciboulette… ce que vous préférez)
  • Sel / Poivre
  • Un petit morceau de Comté

Faites cuire la pomme de terre, épluchée et coupées en petits morceaux, à la vapeur.
Pendant ce temps, pelez et émincez finement l’oignon. Emincez les champignons de Paris. Faites-les revenir à la poêle dans un peu de matière grasse.
Enfin, la pomme de terre est cuite! En faisant attention de ne pas vous brûler, ajoutez-la au mélange champignons/oignon afin de la faire dorer un peu.
Battez les oeufs en omelette, salez/poivrez et ajoutez les herbes aromatiques.
Mettez-les dans la poêle. Laissez cuire à votre guise (chacun aime l’omelette plus ou moins baveuse)en décollant de temps en temps les bords pour faire couler les oeufs encore crus.
Parsemez tout de suite, alors que l’omelette est encore brûlante, de Comté fraîchement râpé. Il fondra instantanément sous vos yeux gourmands.

omelettepaysanne

Accompagnez-la d’une salade verte et régalez vous !

Joyeux Beltane à tous !

maymoon_maypole_2004_radiopooh    Je vous souhaite à tous et toutes un joyeux Beltane! Le Soleil revient enfin pour nous réchauffer.

    Malheureusement, pas de grande célébration pour nous aujourd’hui, et les aliments me manquent pour fêter dignement MayDay cette année.

    A l’honneur: le feu, les fleurs blanches, l’avoine, les fruits rouges, le miel…

    Cependant, un petit rituel sera pratiqué tout de même.

   

Photo de RadioPooh trouvée sur DeviantArt: un magnifique Maypole, résultat d’un rituel de fertilité traditionnel (Un chêne est dépouillé de ses branches, on lui met une couronne de feuillages et de fleurs, lui attache de très longs rubans colorés. Hommes et femmes dansent autour dans des directions opposées en chantant, chacun un ruban à la main; et tressent ainsi le chêne)