Fondant au chocolat et au caramel au beurre salé

    Comment ne pas être alléchée devant la magnifique photo sur le blog Chocolat & Caetera
    Impossible, nous sommes d’accord !
    Mon mari adore le salidou (caramel au beurre salé de Bretagne), donc un caramel au beurre salé, avec du chocolat, cela ne pouvait que lui plaire.

    Il faut absolument que je me trouve un moule rond de 20-22cm de diamètre, car les miens sont tous plus grands; du coup ce n’est pas toujours top.

    Je vous recopie la recette telle qu’elle. A savoir que j’ai galéré pour le caramel! Et oui, c’était ma première fois; et je ne savais pas du tout comment procéder concrètement. La seconde tentative fut donc la bonne; résultat: il faut que le feu soit vraiment bien fort pour que cela prenne une belle couleur brune.
    Le surplus de caramel servit à glacer le gâteau, avant d’y déposer les perles colorées.

FondantChocoCaramel


Pour la ganache au caramel :
100g de sucre
2 càs d’eau
50g de beurre salé
7 càs de crème fraîche

    Faire fondre le sucre et l’eau dans une casserole, sans tourner.
    Laisser buller pour amener à consistance de caramel.
    Hors du feu, incorporer le beurre, en tournant vivement pour mélanger.
    Puis ajouter la crème fraîche, toujours en tournant vivement. Laissez-le refroidir, c’est prêt !

Gâteau, ingrédients pour 6 à 8 parts :
200g de très bon chocolat noir minimum à 64%
200g de très bon beurre
5 oeufs
1 càs de farine
100g de sucre en poudre
      
Réaliser le gâteau :
    Faire chauffer le four à 190°.
    Faire fondre ensemble au bain-marie, le chocolat en morceaux et le beurre.
    Ajouter les 100g de sucre en poudre et laisser refroidir un peu.
    Ajouter un à un, chaque oeuf, en remuant bien entre chaque, de façon à les incorporer complètement, la pâte doit être brillante et bien épaisse. Puis ajouter 150g de ganache au caramel. Enfin, ajouter la farine et lisser le mélange.
    Verser dans un moule antiadhérent rond de 20 à 22 cm de diamètre, puis enfournez pour 15/20 minutes environ.
    Sortir du four. Le gâteau doit être légèrement tremblotant au milieu.

    J’avoue que je ne l’ai pas goûté personnellement, étrangement je n’avais pas tellement envie de chocolat. Par contre, mon mari et mes beaux-parents ont trouvé ce gâteau vraiment fondant et bon, même beau-papa qui n’est pourtant pas un bec sucré !

    Mon mari a d’ailleurs préféré avec une pointe de chantilly 😉 FondantChocoCaramelChantilly 

4-3-2-1 Crêp’arty !

Cette semaine, c’était Mardi Gras. Chéri et moi, malgré l’absence de notre Pucinette pour cause de « vacances chez Papy et Mamy sans les parents », avons donc fait des… crêpes! Cela change des gaufres, que je fais plus souvent.
Depuis le temps qu’il m’en réclamait, son voeu fut exaucé! Et c’est bien parce que je l’aime de tout mon coeur et que je voulais lui faire plaisir, car rester debout devant ma poêle alors que ça m’est actuellement difficile (bientôt l’entrée dans le 9ème mois de grossesse), je dois l’avouer, ne m’enchantait guère plus que ça! Comme Requia, Francine m’a gentiment proposé de tester sa farine fluide ainsi que sa recette, cela tombait donc pile poil !

Je ne sais pas pour vous, mais personnellement je suis toujours à la recherche d’une recette de crêpes! Pourtant, j’en faisais souvent avec ma Mamounette, mais je n’avais aucune recette sous la main et comme j’oublie systématiquement de noter celle que je fais, je repars à zéro à chaque fois.

Je suis la reine des grumeaux dans la pâte à crêpes! J’ai beau fouetter comme je peux, il y en a toujours… alors là, j’ai essayé avec de la farine fluide (qui ne nécessite donc pas de passage au tamis) Francine. Je vais de temps en temps sur leur site web car il y a des recettes intéressantes (en fait, je fais mon pain exclusivement avec leur(s) farine(s) à pain).

Pas envie de faire reposer la pâte, ni de me prendre la tête avec des mesures! Alors voici leur recette « 4-3-2-1 » qui se fait en un tour de main.
A la façon anglosaxonne, cela se fait en mesures et non en poids.
Je vous donne ma façon de faire, en précisant que je suis un peu maniaque… car en effet, il vous suffit de mélanger ensemble tous les ingrédients pour obtenir la pâte à crêpe !

Il vous faut:

  • 1 verre, qui vous servira de doseur
  • 2 verres de farine fluide Francine
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 4 verres de lait
  • 2 sachets de sucre vanillé et du sucre en poudre au goût (facultatif, moi j’aime que ma pâte à crêpes soit déjà sucrée)
  • Facultatif, selon vos habitudes, vos goûts: cannelle, fleur d’oranger, rhum….

CrepesFrancine_Ing


Dans un saladier, versez la farine, le sel et le sucre vanillé; que vous mélangez ensemble.
Faites un puits au centre.
Cassez-y soigneusement les oeufs, que vous battez légèrement en omelette.
Maintenant, ajoutez le lait verre par verre, petit à petit. Ne mettez pas tout le liquide d’un coup, afin de bien gérer les éventuels grumeaux qui se formeraient.

Voilà, votre pâte est prête à être utilisée !

Chauffez et graissez légèrement votre poêle, elle doit être très chaude.
Mettez une louche (plus ou moins) de pâte, déposez-la au centre de la poêle et faites tourner votre poignet afin de bien la répartir.
Retournez-la (ou faites sauter) lorsque vous voyez que les bords se colorent et qu’en soulevant un peu cela ne colle pas.
Pensez à regraisser régulièrement votre poêle.

Dégustez 😀
Garnissez comme bon vous semble: pâte à tartiner, beurre, sucre, citron, miel, confiture, chantilly, salidou, fruits… Laissez parler votre imagination!

CrepesFrancine


Alors, cette recette est à retenir, mais j’avais tout de même quelques grumeaux que je n’ai pas réussis à éradiquer. Mon mari semblait la trouver trop liquide, mais au final elle ne l’était pas. En plus, elle est facile à faire avec les enfants, ce qui est un plus.
Les crêpes sont fines, cela m’a étonné.

Note: désolée pour le délai, mais nous avons eu quelques soucis de connection !