Pain perdu… salé !

Je ne mange pas énormément de pain, et il entre surtout dans la composition de mon petit-déjeuner: quelques tartines légèrement tartinées de purées d’amande blanche (trempées dans du lait chaud au miel… parce que je suis une trempouilleuse de compèt’).

Je n’aime pas jeter… alors quoi de mieux que du pain perdu pour cela ? C’est son but premier: permettre de ne pas jeter du pain trop vieux pour être mangé. J’ai fait quelques recherches, mais je n’ai pas trouvé l’origine de la recette, quelqu’un a une idée ?

Nous avions beaucoup de pain prêt à être jeté… alors Hubby, de son air timide_je_voudrais_quelque_chose_ma_chérie me dit: « tu peux faire du pain perdu avec, si tu veux ».

Ok, mais j’avais envie de salé, moi. Il restait tellement de pain, que j’ai finalement fait les deux: sucré à la fleur d’oranger, et salé.

C’était délicieux. Vous pouvez varier les tartinades et les garnitures. Ce jour-là, j’avais envie de fromage frais, j’ai donc fait une tartinade de Saint-Morêt améliorée, surmontée de jambon cru. Mais avec des rillettes de poisson par exemple, je suis certaine que cela se marierait parfaitement.

Pain Perdu Salé

Ingrédients pour le pain perdu salé:

  • 250ml de lait
  • 1 oeuf
  • ½ cuiller à café de paprika doux
  • 1 gousse d’ail
  • Sel & Poivre du Moulin, au goût
  • Tranches de pain, pas trop fines ni trop épaisses
  • Beurre

Epluchez et dégermez la goussez d’ail puis réduisez-la en purée.
Mettez-la dans une assiette creuse, avec le paprika et l’oeuf. Battez en omelette jusqu’à ce que cela soit bien homogène.
Ajoutez le lait petit à petit en mélangeant bien.

Faites chauffez du beurre et un peu d’huile (afin que le beurre ne brûle pas) dans une poêle.
Lorsqu’elle est bien chaude, trempez une à une les tranches de pain dans la préparation lactée, cela doit être imbibé mais pas détrempé.

Faites cuire des deux côtés, cela doit dorer.

Réitérez jusqu’à épuisement du pain.

Garnissez comme vous le voulez 🙂

Voici la simplissime recette de la tartinade de Saint-Morêt que j’ai faite: mélangez ensemble 2 portions de Saint-Morêt + de l’origan + du poivre + 1 petite gousse d’ail pressée. Ce fromage a la particularité de très bien se travailler, il devient lisse comme tout, c’est génial !

Ingrédients pour la version sucrée:

  • 250ml de lait
  • 1 oeuf
  • 25g de sucre
  • 1 cuiller à café de fleur d’oranger
  • 1 pincée de cannelle
  • Tranches de pain, ni trop fines ni trop épaisses

Battez ensemble l’oeuf, la fleur d’oranger, la cannelle et le sucre avant d’y ajouter le lait petit à petit.

Trempez vos tranches de pain dans le mélange puis faites le cuire et dorer dans une poêle chaude beurrée.

Lorsque les deux faces sont dorées, saupoudrez de sucre roux, ou tartiner (Nut’Nut qui fond dessus… j’adore!), ou un peu de beurre demi-sel, de confiture, de beurre de cacahuète, sirop d’érable, miel… Pour mes filles, j’avais fait revenir une banane coupée en tranches dans du beurre, puis je les avais réparties sur deux tranches (une par Pépette). Très bon.

Laissez libre cours à votre imagination, le pain perdu s’y prête parfaitement bien 🙂

8 Comments

  1. Une version salée du pain perdu ? c’est une excellente idée ça !! Personnellement je n’aime pas, mais j’en connais deux qui vont se pourlécher les babines à midi hihi 😉

    Répondre

  2. Oui, c’est vrai que tout le monde n’aime pas le pain perdu; ici c’était une première pour mes Pépettes, ben elles ne se sont pas fait prier 😀

    Répondre

  3. le pire c’est que quand j’étais plus jeune j’adorais ça lol
    Mais bon j’ai « subie » pas mal de changements alimentaires (choisis ou non :/).
    En tout cas ça a été testé et approuvé par mon pôpa et mon meilleur ami hier. Version p’tit Billy, fèves et lanières de parme en prosciutto 😉 la baguette y est passée (et c’était l’entrée mdr). dommage il me manquait quelques pignons grillés (l’occasion de retester :p)

    encore merci pour cette idée 😉

    Répondre

  4. Super Taliashka! Avec toute cette garniture, tu m’étonnes que la baguette y soit passée hihi
    Ce n’est pas facile les changements alimentaires, voulus ou non… je comprends.

    Océane, si tu essaies tu m’en donneras des nouvelles.

    Répondre

  5. … je serai très consuelle aujourd’hui: excellent idée le pain perdu en version salée…!

    pour l’origine de la recette, je ne suis pas sure qu’elle existe vraiment, hormis bien sûr la pauvreté et la rareté de la nourriture, qui pousse à recycler et surtout à ne pas jeter…

    Répondre

  6. Oui, je pense que l’idée de base est tout ce qu’il reste (le fait que lorsque les sous manquaient, il ne fallait rien jeter et tout récupérer), ce n’est pas bien grave après tout (j’aime bien savoir les origines, quand c’est possible).

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *