Reconduction du 1er concours d’ABC-Cooking: vos cupcakes amoureux à l’honneur !

Que les personnes pensant arriver trop tard pour participer à mon concours sur les cupcakes se rassurent: je rallonge la date limite de participation !

Voici un lien pour expliquer un peu le pourquoi du comment: click.

500cupcakesJ’avais mal choisi mon moment, tout le monde était préoccupé par les fêtes de fin d’année, puis le temps  de digérer un peu ces orgies culinaires… me revoici avec ma proposition pour vous de gagner le livre 500 Cupcakes de Fergal Connolly qui est, je le  rappelle, en anglais mais très compréhensible.

Je change un peu les règles… désolée Gégé, je garde ta recette quand même:  En vue de la Saint-Valentin qui approche, je vous propose de réaliser votre plus belle recette de cupcakes pour un être aimé (personnellement, je vois la Saint-Valentin comme un jour propice à l’Amour dans son ensemble, pas forcément vers la personne qui partage amoureusement notre vie).

Que ce soit le parfum, le décor ou l’ensemble, que votre cupcakes reflette votre vision de l’Amour et soit fait par Amour (même pour vous, l’amour de soi c’est inestimable !).cupcakes_abc-cooking

Le concours sera clos le 15 Février 2009 à Minuit heure française (neuf heure de moins pour moi donc).

Mettez dans l’article contenant votre recette participante ce logo avec un lien (clique-droit, enregistrer l’image sous) vers cet article ou vers ABC-Cooking, venez me communiquer l’url de votre recette en commentaire à ce message me disant que vous participez. And… that’s it !

Le gagnant sera désigné par un tirage au sort et remportera le livre. Le second et troisième recevront une surprise… directly from Vancouver 😀

J’ai hâte de voir vos propositions !!!!!!

A bientôt 😉

First contest on ABC-Cooking: Luuuuuv cupcakes for Valentine's day !

I know I know… you may be one of these people who hate Valentine’s day… but think it differently: ok, it’s about love. But love can have so many faces: the inconditionnal Love (Agape), the love of your family, the love for your soulmate… the love of yourself (it’s so important !)…

Personally, Valentine’s day is a special day for me to celebrate all these kinds of Love 🙂 It’s just a good opportunity to show the persons you love that you really love them. I know, you can do it everyday of the year…

500 cupcakesI proprose you to create and cook the most wonderful cupcake that LOVE inspires you. The flavor, the topping, whatever makes you feel Love, or simply cook it for someone you love (your mate, your child, your grandma…).

You can win the book 500 cupcakes: the only compendium you’ll ever need by Fergal Conolly. This book is a square format (there are several themes in the same collection « 500……… »). I like the fact there are some « base » recipe which are the declined in many variations. The index is very helpful 😉

First and Third will win a surprise gift.

The winner will be chosen randomly (via the website random.com), so everybody has a chance 🙂 I am absolutely sure you will cook some awsome Cupcakes of Love !!!

Don’t forget to insert this logo in your article with a link to my blog.

cupcakes_abc-cookingThe contest will end on February 15 2009, at 1:00pm (pst). So it will come soon.

I can’t wait to see what you’ll cook !!

See you soon…

Here we go ! Notre nouvelle vie au Canada a commencé…

Here we go ! Notre nouvelle vie au Canada a commencé…

Après près de vingt heures de voyage, nous sommes enfin à Vancouver (tout à l’Ouest du Canada, du la côté Pacifique, à 200km environ de la frontière Etats-unienne).
La neige n’est pas encore fondue mais n’est présente que par gros blocs devant les habitations, nous n’avons pas encore eu droit à la pluie, pourtant monnaie courante ici à cette période de l’année (il pleut énormément dans cette région).
Les procédures à notre arrivée furent beaucoup plus faciles que ce que nous avions imaginé; il faut dire que nous sommes arrivés vers minuit (notre avion de Chicago est parti avec deux heures de retard, à cause de la neige), les filles étaient fatiguées, nous aussi… et ce ne fut qu’une formalité (pas eu à ouvrir nos bagages à la douane comme nous le pensions, pas de preuve de fonds *oubliée en France* demandée. En bref, ce fut long, parfois difficile avec nos Trollettes mais les formatlités en elles-mêmes se passèrent mieux qu’envisagé, nous sommes maintenant officiellement des Résidents Permanents au Canada (mais ne pouvons sortir du territoire tant que nous n’aurons pas reçu nos cartes définitives).

En ce moment nous sommes entourés de brouillard, mais aucune réelle goutte de pluie pour l’instant: ouf ! Vu le temps que nous passons dehors chaque jour, c’est très bien ainsi.

33% de la population vancouveroise est asiatique, et il y a énormément de restaurants (c’en est impressionnant !). Alors à votre avis, lorsque nous déjeunons dehors… où mangeons-nous ??? 😀 Au restaurant JAPONAIS évidemment !!!!!!!
Hier nous avons mangé dans un resto près de chez nous à pieds, avec un menu All U Can Eat (à volonté) pour 10$95 canadiens par adulte, gratuit pour les enfants en-dessous de 4ans. Donc pour 25$ canadiens (+-15€) taxes comprises environ (vous ne le savez sans doute pas, mais ici tous les prix sont indiqués hors taxes, au début nous avons donc des surprises au moment du paiment…) nous nous sommes régalés: gyoza et age-gyoza (gyoza frits), inarizushi, maki de toutes sortes, agedashi-dofu (tofu frit en bouillon; ma recette à venir), tonkatsu (ce qui m’a fait oublier l’absence de chicken katsu facilement) hyper fin et croustillant et j’en oublie… bref pleins de bonnes choses à se mettre sous la dent pour deux fois rien financièrement.

Malheureusement notre appartement actuel a un semblant de cuisine: je n’ai pas de vrai four ni de véritable réfrigérateur c’est donc difficile de faire quelque chose de décent… et il me faut me racheter un rice cooker asap. Mais j’ai pleins d’idées qui fourmillent.

Nous nous faisons à la vie sans crème fraîche, même s’il me semble en avoir aperçu un rayon (vide) au Safeway du coin (à vérifier, donc) et au lait en brique en carton (en Amérique du Nord, on ne parle pas vraiment de lait écrèmé, demi-écrémé etc mais en pourcentage de gras, 1% pour l’écrémé, 2% ou 3,25% pour le demi-écrémé et il me semble qu’il existe du lait 4% pour le lait entier. Sans oublier le buttermilk très prisé en pâtisserie, qui équivaut au lait ribot breton. Heureusement, j’ai mis en favori l’excellent guide d’Estelle sur les produits laitiers américains.
Les fromages les plus présents au supermarché sont le cheddar et la mozzarella ainsi que des mélanges « râpés » tout faits. Mais sur les marchés ou en fromagerie nous pouvons trouver des fromages français, cependant il faut y mettre le prix. Vais-je trouver du Comté ? Suite au prochain épisode !

@ Laurie: j’ai vu des mochi en crème glacée, j’ai pensé à toi… je ne sais pas si c’est ce dont tu parlais dans ton post ou non.

J’espère que vous me suivrez toujours dans mes découvertes culinaires 🙂

2009 est déjà là…

… Je suis en retard pour vous souhaiter mes meilleurs voeux. Enfin non, car j’ai tout le mois de janvier pour cela 😉

Que 2009 soit Gourmande, Heureuse, pleine de Découvertes et d’Amour. Je vous souhaite d’aller au bout de vos rêves, de croire en vous et de toujours avoir ce petit espoir que même une idée farfelue ne l’est pas forcément tant que cela, même si elle paraît iraisonnée.

Je voulais revenir sur quelques recettes marquantes pour moi sur ABC-Cooking, mais j’ai des problèmes avec la taille de mes images donc j’abandonne (pas envie de me prendre la tête plus que ça).

canadian flag2009 sera sans doute signe de tournant pour moi, et donc pour cet espace qui est un reflet de moi. Ma façon de cuisiner va passablement changer car les Américains du Nord n’ont pas la même façon de cuisiner qu’ici (rien que les mesures sont différentes, et croyez-moi cela fait une nette différence de mesurer les aliments en volumes et non en poids), ni les mêmes aliments (adieu Comté, crème fraîche et autres produits charcutiers et laitiers). Ceci dit, me rapprochant géographiquement du Japon, j’espère trouver plus de produits japonais afin d’étoffer ma connaissance de la cuisine de là-bas. Et pourquoi pas en faire mon métier, en attendant de retourner à la Fac, qui sait ?!

Quoi qu’il en soit, je vous réitère tous mes voeux de bonheur pour cette année qui, j’en suis sûre, sera marquante.