Scallop motoyaki, Noix de Saint-Jacques grillées à la mayonnaise

Oui je sais… d’habitude je cuisine des choses à peu près équilibrées (si on oublie les bombes caloriques qui nous font tant plaisir de temps en temps). Là, cela va vous sembler un mariage étrange, surtout pour de la cuisine japonaise, réputée pour être saine.

Scallop Motoyaki

Nous avons découvert les Scallop Motoyaki au restaurant, ne sachant ce que c’était, aucune description, nous avons commandé tout de même (vive les menus All You Can Eat, joliment abrégé en « AYCE » ici). Cheridoo n’a pas du tout aimé, par contre Grenouille en raffole, moi j’aime bien et Grignotte aime ou pas selon son humeur du jour. Ce n’est vraiment pas compliqué DU TOUT à faire, il vous faut trois ingrédients seulement. Qui dit mieux ?

Scallop MotoyakiMais au fait, je vous parle de « Scallop Motoyaki » mais kézako ce truc bizarre ? « Motoyaki » (ou « mayokaki », selon Maki) désigne un aliment (généralement un fruit de mer, poisson, crustacé) placé dans une coquille d’huitre, recouvert de mayonnaise puis cuit au four. Oui, de la mayonnaise cuite ! J’avais déjà tenté lorsque j’avais testé les croissants au surimi, et croyez-moi c’est surprenant. Cette fois, la moyonnaise prend une consistance crèmeuse, un peu comme une crème aux oeufs.

Ici, les coquilles Saint-Jacques ne sont pas très chères (contrairement aux autres viandes et poissons que l’on paie un prix exorbitant, même le saumon !). Aux restaurants japonais, la coquille Saint-Jacques motoyaki côtoie l’huître, cuisinée de la même façon.

Il vous faut donc vous procurer des coquilles d’huître vides. Personnellement, nous ne mangeons pas d’huître et avons donc dû les acheter à notre poissonnier. Pas grave, car cela se lave et se réutilise.

Evidemment, on n’en mange pas cinq chacun, et c’est plutôt un accompagnement ou une entrée.

J’avais fait ma mayonnaise moi-même, avec du jus de citron et de l’ail, mais j’avais peur que cela ne soit trop fort pour mes filles. J’ai donc coupé à moitié avec de la mayonnaise japonaise et c’était parfait ainsi.

Ingrédients pour 6 coquilles d’huître:

  • 6 coquilles d’huîtres vides et propres
  • 18 noix de Saint-Jacques, de taille moyenne
  • Mayonnaise
  • Sel

Préchauffez votre four à 200°C

Scallop Motoyaki, avant cuissonDisposez les coquilles dans un plat allant au four. Si elles ne tiennent pas par elles-mêmes, mettez-les sur un lit de gros sel.

Répartissez environ 3 noix de Saint-Jacques par coquille d’huître. Salez légèrement.

Recouvrez de mayonnaise.

Enfournez pendant une vingtaine de minutes, ou jusqu’à ce que cela prenne une belle couleur dorée.

Servir rapidement, en prenant soin de ne pas se brûler la langue !

Scallop Motoyaki

Evidemment, on peut faire des variations, pourquoi pas ajouter quelques légumes en brunoise par exemple ?

Atelier pâtisserie entre copines #3: le banoffee pie, délicieuse explosion calorique

Suis à la bourre, suis en retard !!! Je me prends pour le Lapin Blanc d’Alice bouuuuuuuh.

Cette semaine a eu lieu notre troisième atelier pâtisserie avec ma cop Nathalie; oui je sais, j’ai publié la recette du second atelier avec beaucoup de retard.

Vous allez finir par croire que je ne mange que des gâteaux ces derniers temps, mais rassurez-vous: il n’en est rien !

Banoffee PiePour ce troisième atelier, nous n’avons pas regarder à notre ligne en pensant à cet été. En effet, nous avons choisi de cuisiner un banoffee pie. C’est un gâteau à étages, à base de banane, de confiture de lait (ou de caramel), d’une base de biscuits comme pour le cheesecake, et de chantilly. Tout a été fait maison, sauf les digestive (ce sera pour une prochaine fois). Tout ça directement sur les hanches, oui je sais… Mais y’a pas trop d’mal à s’faire du bien, n’est-ce pas ?! 😉

Je connaissais de nom, et j’avais goûté ce « gâteau » pour la première fois dans l’avion vers Vancouver lors de notre Lune de Miel en 2006. Bon !
Ce n’est vraiment pas compliqué du tout, et en plus on peut réaliser soit-même TOUTES les étapes. C’est ce que nous avons fait, sauf pour les digestive biscuits. Ce sont des biscuits d’origine anglaise, de consistence sableuse; ils sont faits à partir de farine de blé complet, ce qui leur donne cette couleur foncée. Ce sont des biscuits parfaits pour aller avec le thé ou le café (avis aux amateurs de trempouille!). La prochaine fois, je tenterai de les confectionner moi-même.

Pour un peu plus de gourmandise, au dernier moment j’ai voulu saupoudrer le banoffee de cacao en poudre non sucré, pour donner un peu de relief et de couleur supplémentaire.

J’ai pris la recette de ma coupine Enflammee, mais la prochaine fois nous mélangerons le beurre aux biscuits comme pour un cheesecake, plutôt que de recouvrir les biscuits avec le beurre fondu comme indiqué.

Banoffee Pie

D’abord, vous avez le choix: achetez un pot de confiture de lait, ou faites-la vous-même. Si vous désirez êtes l’heureux possesseur d’une cocotte-minute, je vous conseille de la faire vous même car c’est simplissime. Je l’avais réalisée la veille, en laissant le pot fermé jusqu’au jour J.
Il est évidemment moins fatiguant de monter la chantilly avec un batteur électrique, mais si vous n’en possédez pas un fouet manuel fera l’affaire. Cela vous demandera juste plus d’effort physique, et un peu plus de temps.
Je me dis également que l’on peut faire la croûte la veille et la laisser au frais.

J’ai également changé l’ordre des différents étages afin que cela me semble plus cohérent.

C’est plus simple d’utiliser un moule à charnière, sinon le démoulage risque d’être périlleux.

C’est un gâteau très réconfortant, et je me souviendrai maintenant de la soirée où je l’ai dégusté à la cuiller, à même le plat, avec mon mari alors que les filles dormaient enfin profondément.

Confiture de lait à la cocotte-minute:

  • 1 boîte de lait concentré sucré (300ml ici, c’est un peu plus en France il me semble)
  • Eau
  • Cocotte-minute

Dulce De LecheDéposez votre conserve de lait concentré sucré dans votre cocotte. Couvrez d’eau, le pot doit être immergé mais pas trop non plus.

Lancez le feu sous la cocotte, il doit être vif. Lorsque cela commence à chuchotter, baissez un peu le feu et lancer votre minuteur pour 30 minutes.

Faites échapper la vapeur (attention à ne pas vous brûler !), sortez le pot (l’eau est bouillante donc encore une fois, faites très très attention). Laissez refroidir.

Ingrédients pour le banoffee pie:

  • 200g de digestive biscuits
  • 60g de beurre
  • 3 bananes mûres
  • 1 pot de Confiture de Lait nature
  • 5o cl de Crème Fleurette entière
  • 1 cuiller à café d’extrait naturel de vanille (facultatif)
  • 1 cuiller à soupe de sucre en poudre (facultatif)
  • Cacao en poudre, non sucré (facultatif)

Mettez votre bol et fouet au congélateur en prévision du montage de la chantilly; il faut que vos ustensiles soient bien froid afin qu’elle monte correctement. Idem avec la crème liquide, laissez-la au réfrigérateur jusqu’au dernier moment.

Banoffee Pie, couche de digestive biscuits

1ère couche: biscuits sablés

Faites fondre le beurre.

Mixez les digestive biscuits avec le beurre fondu afin d’obtenir une poudre grossière. Etalez le mélange dans votre moule à charnière, utilisez votre main ou le dos d’une grande cuiller. Remontez légèrement sur les bords. Réservez au frais durant une bonne heure.

Banoffee Pie, couche de Dulce De Leche

2nde couche: confiture de lait

Répartissez délicatement la confiture de lait sur la croûte en prenant soin de ne pas casser cette dernière.

Coupez les bananes (épluchées) en rondelles d’environ 1cm d’épaisseur. Recouvrez-en la confiture de lait.

Banoffee Pie, couche de bananes

3ème couche: bananes

Montez la chantilly: sortez vos ustensiles du congélateur, versez la crème liquide dans le bol. Ajoutez la vanille et le sucre (facultatif), puis fouettez en commençant lentement et en augmentant progressivement la vitesse. Elle est prête lorsqu’elle est épaisse et légère.

4ème couche: chantilly

4ème couche: chantilly

Répartissez enfin les bananes de chantilly, petit à petit, en essayant de ne pas trop bouger les bananes.

Si vous le souhaitez, à l’aide d’un tamis fin recouvrez enfin de cacao en poudre non sucré; mais c’est totalement facultatif.

Vous pouvez déguster immédiatement, ou mettre un petit peu au frais avant de servir.

Défaites doucement le bord de votre moule à charnière puis découpez le gâteau.

Avec un bon verre de lait chaud à la vanille, ça passe tout seul, croyez-moi !

Banoffee Pie

Bon appetit !

Atelier pâtisserie #2: Coffee Cake classique, version Starbucks

Si vous lisez ABC-Cooking depuis quelques années maintenant, peut-être vous souviendrez vous de mon obsession pour le Coffee Cake à mon retour de Lune de Miel en 2006…

Cookies, muffins & Co, Pascale WeeksJ’étais super méga heureuse de trouver la recette de ce gâteau dans le premier livre de Pascale (qui me l’a dédicacé l’année dernière, yeaaaaah !).
Cette fois, j’ai voulu tester la recette « originale » de ce qui m’a fait aimer autant ce gâteau, la recette de Starbucks.

Pour cette seconde édition de notre atelier pâtisserie avec Nathalie, notre dévolu s’est donc jeté sur le Coffee Cake, gâteau qui je le rappelle ne contient absolument pas de café comme pourrait le suggérer son nom, nom tiré du fait que c’est une douceur qui accompagne le café.

Note: ne tassez pas la préparation qui fait la croûte lorsque vous la disposez sur la pâte avant cuisson, sinon cela empêche le gâteau de cuire correctement. Et croyez-moi, c’est ennuyeux si cela arrive !

Starbucks Classic Coffee Cake

Verdict: très bon, mais la prochaine fois je mettrai deux fois moins de cannelle, car je trouvais son goût trop présent.

Je vous laisse les mesures en tasses (cups) pour une fois.

Ingrédients pour le gâteau:

  • 1 tasse de beurre, mou
  • 3/4 de tasse de sucre roux
  • 1/2 tasse de sucre en poudre
  • 2 oeufs
  • 1 1/2 cuiller à café d’extrait naturel de vanille
  • 2 tasses de farine
  • 1 cuiller à café de levure chimique
  • 1/4 de cuiller à café de sel de table
  • 1/3 de tasse de lait

Pour la croûte:

  • 1 tasse de farine
  • 1 tasse de sucre roux
  • 1/2 tasse (+- 110g) de beurre
  • 1 cuiller à café de cannelle en poudre
  • 1/2 tasses de noix de pécan grossièrement hachées

Préchauffez votre four à 180°C.

Préparez la croûte en mélangeant dans un saladier la tasse de farine avec le sucre roux, le beurre ramolli, la cannelle.
Mixez jusqu’à l’obtention d’une consistence de sable mouillé.
Ajoutez les noix de pécan, mélangez.
Réservez.

Dans un grand bol, crèmez le beurre avec le sucre roux et le sucre en poudre, si possible avec un batteur électrique, jusqu’à ce que ce soit léger et homogène.
Ajoutez ensuite les oeufs ainsi que l’extrait de vanille.
Dans un autre bol, mélangez la farine avec la levure et le sel. Ajoutez ce mélange sec aux ingrédients humide, petit à petit. Ajoutez enfin le lait, mélangez bien.

Mettez la pâte dans un moule à cake relativement grand, que vous aurez préalablement beurré et légèrement saupoudré de farine.

Répartissez la croûte sur l’intégralité de la pâte, sans tasser mais en faisant en sorte que toute la surface soit recouverte.

Faites cuire pour environ 50 minutes, ou jusqu’à ce que les bords soient devenus légèrement dorés; vérifiez la cuisson à l’aide d’un cure-dent inséré au centre du gâteau, qui doit resortir sec.

1er atelier pâtisserie entre copines: les Red Velvet Cupcakes

La cuisine est vraiment quelque chose qui rapproche les gens, alors pour un peu que l’on s’entende déjà bien, cuisiner ensemble permet de passer de bons moments ! Sisi, essayez 😉

Red Velvet Cupcakes, NathalieJeudi a inauguré une série d’ateliers pâtisserie avec ma coupine Nathalie. Elle est l’heureuse propriétaire d’un robot KitchenAid alors il faut le faire travailler le petit. Evidemment, ce n’est absolument PAS indispensable, jusque là j’ai toujours fait sans et m’en suis bien sortie. Ca simplifie juste la tâche et évite les tendinites au poignet.

Pour ce premier essai, nous avons commencé par quelque chose qui nous a unies dès notre première rencontre: les cupcakes ! En effet, Nathalie avait acheté un assortiment de cupcakes à LA boutique de cupcakes Vancouverite lors de notre première rencontre… Nous n’avons pas fait n’importe quelle recette, mais celle des mythiques Red Velvet Cupcakes. Imaginez… des cupcakes rouges, délicieusement parfumés au chocolat et surmontés d’un glaçage aérien à la vanille. SLURP !

En général, les gens préparent cette recette aux alentours de la St-Valentin, mais parce que nous ne sommes que des rebelles, nous avons décrété qu’il n’y avait pas de date à respecter pour cuisiner (et déguster) des Red Velvet Cupcakes. YEAH.

Red Velvet CupcakeJ’ai choisi la recette de la célèbre pâtisserie états-unienne Magnolia bakery (située à NYC), reconnue pour ces succulents cupcakes (apparemment, les gens font la queue dans la rue devant la boutique…). Ils ont (évidemment) sorti des livres de recettes dont deux consacrés aux cupcakes et autres pâtisseries: The Magnolia Bakery Cookbook: Old-Fashioned Recipes From New York’s Sweetest Bakery et More from Magnolia:
Recipes from the World-Famous Bakery and Allysa Torey’s Home Kitchen
.

Le glaçage est splendide. Blanc, léger, un peu craquant à cause du sucre en poudre (je préfère au sucre glace que je n’affectionne pas du tout), parfumé comme il faut… Mais cela fait beaucoup pour les cupcakes, du coup je vais utiliser le surplus avec un autre gâteau (je ne sais pas encore lequel), quelque chose de simple pour mettre en valeur le glaçage je pense (des idées?).

Red Velvet Cupcakes, chocolat vanille colorantLe bicarbonate de soude ajouté au vinaigre aide le colorant à resortir encore plus.

On peut croire que cela demande un nombre incroyable de bols, mais il vous suffit de laver au fur et à mesure afin de réutiliser.

Evidemment, les mesures sont en cups puisque c’est une recette nord-américaine, mais comme on m’a accusé de me la péter (;)) avec mes cups, je vous ai tout transposé en grammes (merci qui ?). Mais alors c’est beaucoup mieux en cups hein. Je dis ça comme ça…

Nous avons fait une trentaine de cupcakes avec ces quantités. Vous pouvez les congeler AVANT de les glacer.

Ingrédients pour les cupcakes:

  • 310g de farine à gâteau (mais sans levure incorporée)
  • 170g de beurre mou
  • 380g de sucre en poudre
  • 3 gros oeufs
  • 6 cuillers à soupe de colorant alimentaire rouge
  • 3 cuillers à soupe de chocolat en poudre non-sucré
  • 1 1/2 cuiller à café d’extrait naturel de vanille
  • 350ml de lait ribot (babeurre)
  • 1 1/2 cuiller à café de vinaigre de cidre
  • 1 1/2 cuiller à café de bicarbonate de soude

Ingrédients pour le glaçage à la vanille:

  • 6 cuillers à soupe de farine
  • 473ml de lait
  • 460g de beurre mou
  • 380g de sucre en poudre
  • 2 cuillers à café d’extrait naturel de vanille

Préchauffez votre four à 180°C.
Disposez les caissettes en papier dans vos moules à muffins, réservez.

Dans une petit bol, tamisez la farine et mettez de côté.

Dans un grand bol, crèmez le beurre et le sucre à l’aide d’un fouet éléctrique (si vous avez un KitchenAid, mettez-le à profit pour cette recette) jusqu’à ce que le mélange soit léger et aérien, cela prend environ 5 minutes. Ajoutez les oeufs un à un, en mélangeant bien entre chaque ajout.

Red Velvet Cupcake, the batterDans un petit bol, mélangez le colorant alimentaire rouge avec le cacao et la vanille. Ajoutez à la pâte et mélangez bien.

Dans un verre mesureur, mélangez le sel avec le lait ribot. Ajoutez à la pâte en alternance avec la farine, en trois fois. A chaque ajout, mélangez bien afin de tout incorporer correctement; cependant, ne mixer pas de trop.

Dans un petit bol, mélangez le vinaigre de cidre avec le bicarbonate de soude. Ajoutez à la pâte. Utilisez une spatule en caoutchouc afin de bien ramener la pâte qui se met sur les bords du bol à l’intérieur, pour s’assurer que tous les ingrédients sont incorporés et que la pâte soit lisse.

Remplissez les moules (pas plus des 2/3 en hauteur cependant, sous risque que cela déborde sinon). Cuisez pendant 20-30 minutes, en vérifiant au bout de 20minutes avec un cure-dent pour savoir si c’est cuit ou non.

Laissez refroidir dans le plat pendant une quinzaine de minutes avant de les placer sur une grille à pâtisserie pour refroidir encore une quizaine de minutes.

Red Velvet Cupcakes

Pendant la cuisson et le refroidissement des cupcakes, préparez le glaçage à la vanille:

Dans une casserole, portez à ébullition le lait et la farine. Fouettez sans arrêt jusqu’à ce que le mélange devienne très épais. Sortez du feu et couvrez avec du papier sulfurisé (il doit toucher directement la surface de la préparation). Laissez refroidir pendant 30 minutes à température ambiante.

Dans un grand bol, crèmez le beurre (là encore, si vous avez un fouet électrique, n’hésitez pas !). Lorsqu’il est bien crèmeux, ajoutez le sucre progressivement sans cesser de battre jusqu’à ce que le mélange devienne aérien (pendant environ 3 minutes). Ajoutez la vanille, mélangez afin de rendre le tout homogène.

Ajoutez la préparation à base de lait (qui a refroidie), mélangez bien et rapidement pendant environ 5 minutes: cela doit blanchir et devenir très lisse. Couvrez et réfrigérez durant 15 minutes, ni plus ni moins (utilisez un minuteur).

Glacez les cupcakes avec l’aide d’une poche à douille.

Red Velvet Cupcakes