Rest In Peace Michael

Point de recette aujourd’hui… Je sais que cela va sans doute faire le tour des blogs (peu importe le domaine) mais j’avoue que je ne suis pas insensible au décès quelque peu brutal de Michael Jackson. On l’adorait ou on le détestait mais on ne pouvait absolument pas y rester totalement indifférent. J’ai encore beaucoup de mal à réaliser qu’il ne fera pas sa tournée prévue à partir du 13 Juillet prochain, que je ne le verrai jamais en concert.

Roi de la Pop depuis plus de trente ans, il était un pont musical entre les générations. C’était un des seuls artistes appréciés que je partage avec Mamounette; je me rappelle des moments où nous chantions ses chansons à tue-tête en finissant en fou rire parce que notre anglais était plus baragouiné qu’autre chose.

Génie. Que ce soit au niveau danse avec le moonwalk, au niveau visuel avec des clips à couper le souffle (je pense à Black Or White, un de mes préférés, Ghost que j’ai attendu et découvert avec Mamounette, l’incontournable Thriller, ou encore son duo Scream avec Janet.

Je n’essaie pas d’excuser ce pour quoi il a été (plusieurs fois) accusé mais je pense que beaucoup de gens se sont arrêtés trop vite à deux choses: 1) ses procès pour pédophilie 2) ses opérations de chirurgie esthétique démesurées.
Vous saviez qu’il dessinait ? Depuis tout à l’heure j’ai une citation de lui en tête (que j’avais recopiée dans mon agenda au collège avec un dessin de lui, je m’en rappelle comme si c’était hier):

Childhood-MJ

« Before you judge me, try hard to love me. Look within your heart. Then ask: have you seen my childhood ?« , ce qui signifie « Avant de me juger, essayez ardemment de m’aimer. Regardez dans votre coeur. Alors demandez-vous: avez-vous vu mon enfance ?« . Je pense que cela résume très bien le tout. Malgré tout il refusait de grandir et s’était fait construire son propre parc d’attraction…

50 ans. Crise cardiaque. Pendant plus d’une heure tout le monde se demandait s’il était déjà parti ou dans le coma, quelques sites l’annonçaient mort mais rien d’officiel. C’est lorsque CNN a confirmé le décès aux alentours de 15h30 (à mon heure, pacific time)que je me suis dit que oui, on pouvait leur faire confiance là-dessus (contrairement aux sites de gossip). C’est là que l’on se rend compte du pouvoir des médias sociaux tels que Twitter et Facebook, où la nouvelle fusait, les questions également.

Evidemment je ne peux m’empêcher de me dire que ça va faire des couilles en or à sa maison de disque, mais bon ça… je préfère me dire qu’au moins maintenant, il sera en paix et puis… Black or White, we just don’t care 😉

Dombrés au requin à la saveur citronnée

Aujourd’hui, nous quittons exceptionnellement le Japon pour les Antilles françaises !

La première fois que j’ai goûté du requin, c’était lorsque je travaillais en cuisine d’un restaurant antillais, il y a quatre ans déjà. Il faut dire que des aliments insolites, j’en ai goûté durant ces courts deux mois (du kangourou, du requin…). C’était vraiment une expérience formidable, dommage qu’elle se soit terminée ainsi, bref.

Cette recette a été réalisée il y a un certain temps, nous vivions encore en France.

Je ne sais même plus pourquoi ni comment, nous parlions un jour de manger du requin avec Cheridoo… puis en faisant nos courses le lundi suivant, nous avons vu que l’étale de poissonnerie proposait de belles pièces de requin justement, allez hop ni une ni deux nous en avons pris pour le dîner du lendemain. Dans mon panier également, du citron vert. Par contre, les piments antillais n’étaient pas vendus à l’unité donc je les ai laissés, je trouverai bien par quoi le substituer.

Festins Créoles, de Babette de RozièresJ’ai pris une recette de l’excellent livre sur la cuisine antillaise de Babette de Rozière, dont je vous parlais ici (click). Il contient trois recettes à base de requin, dont celle des dombrés au requin au parfum de citron vert. Malheureusement, je n’avais pas tous les ingrédients, donc j’ai un peu fait selon ce qui se trouvait dans mon frigo et mon placard. Par exemple la recette contient du beurre rouge, qui est un produit à base de roucou écrasé dans de l’huile qui rend le tout d’une belle couleur rouge… je n’ai pas trouvé par quoi substituer ce produit qui donne une couleur particulière au plat, et sans doute une saveur que je ne connais pas et n’ai donc pas sue reconstituer (des idées ?).

Ingrédients (pour 4 personnes):

  • 800g de filets de requin
  • 200g de farine
  • 4 tomates
  • 1 oignon
  • 1 échalote
  • 1 cuiller à soupe de beurre rouge (je n’ai rien mis)
  • 1 feuille de laurier
  • 2 citrons verts
  • 1 brin de thym
  • 1 brin de persil
  • 2 cuillers à soupe d’huile
  • 3 gousses d’ail

Pour la marinade:

  • 3 citrons verts
  • 1 oignon (taille moyenne)
  • 3 gousses d’ail
  • 1 piment antillais (ou moins selon le goût)
  • 2 cuillers à soupe de vinaigre de vin
  • Sel & Poivre

La veille, préparez la marinade: hâchez grossièrement le piment, l’oignon et l’ail pelés.

Coupez la viande de requin en cubes, disposez-le dans un grand plat afin de pouvoir le recouvrir d’eau. Salez et poivrez. Ajoutez le piment, l’oignon, l’ail, le vinaigre et les citrons verts coupés en morceaux et pressés.

Faites macérer toute la nuit au réfrigérateur (pendant au moins 8 heures).

Le jour j, hâchez le thym, le persil, l’ail, l’oignon et l’échalote.

Dans une cocotte, faites revenir ce mélange dans l’huile pendant quelques minutes.
Ajoutez ensuite les tomates concassées puis faites cuire le tout à feu vif pendant 5 à 10 minutes.

Incorporez les morceaux de requin sans la marinade, couvrez à hauteur d’eau et laissez cuire 10 minutes supplémentaires.

Pendant la cuisson du requin, préparez les dombrés: mouillez légèrement la farine salée et poivrée avec de l’eau (commencez par un tout petit peu et rajoutez au fur et à mesure). Formez une boule de pâte très ferme. A l’aide de la paume de la main, faites de toutes petites boulettes que vous incorporez à la préparation de requin. Salez et poivrez au goût, laissez cuire 15 minutes en ayant pris soin de retirez les morceaux de poisson.

En fin de cuisson des dombrés, incorporez le requin et le jus de citron.

Dombrés au Requin

Servez chaud.

Les réseaux sociaux deviennent incontournables, même pour la Restauration !

Ce n’est plus un secret: les plateformes de réseau social tel que Facebook, puis maintenant Twitter, peuvent être de véritables aides pour les entreprises.

Domino'sDomino’s Pizza, que j’ai connu lorsque je vivais à Paris il me semble, est le leader mondial de la livraison à domicile de pizza (devant Pizza Hut ! La société compte 148 établissements dans l’hexagone, et environ 8.700 dans le monde). Depuis quelques temps, il est possible (selon l’établissement dont on dépend) de commander sa pizza en ligne et de se faire livrer chez soi. C’est le cas ici au Canada: il suffit de rentrer d’abord son adresse afin que soit situé le restaurant le plus proche, et ensuite passer commande si on le souhaite.

Fini le temps d’attente au téléphone, où l’on entend les dix préposés aux commandes derrière, tellement bruyant que l’on répète trois fois « noooon je veux la Reine pour quatre personnes et non pas pour deux personnes. Light le Coca hein !? ».
Pas de carte bleue ? No panic: comme pour les commandes par téléphone, on paie à reception donc liquide, chèque et même tickets resto (qu’est-ce qu’ils me manquent, nos tickets resto…) !

J’ai même fait aimer le fait d’être livré à domicile à Mamounette, bien contente de ne pas avoir à cuisiner ou à faire la vaisselle un soir en rentrant d’une journée entière de réunions diverses et variées à son travail. Je ne sais pas chez vous, mais chez nous le plus long (en plus de l’attente alors que nous sommes affamés) c’est le choix: réussir à mettre tout le monde d’accord; il ne faut pas que ça pique TROP, je n’aime pas la viande de boeuf sur ma pizza, Cheridoo n’aime pas les champignons, etc. Un vrai débat de longue haleine ! Ce que nous préférons ? Le cheesy bread bien sûr !

La pizza est vraiment signe de FLEMINGITE chez nous, même si achetée surgelée. Pas de vaisselle à faire, pas de prise de tête… et si mangée avec quelques crudités ou fruits cela peut constituer un repas complet et équilibrer (ne pas manger la moitié de la pizza à soi tout seul cependant)

Page Facebook Domino's PizzaSuite à son arrivée sur le réseau Facebook, Domino’s Pizza a vu plus de 4.000 personnes les suivre la première semaine.
La société compte bien utiliser le réseau pour offrir des promotions spéciales réservées à ceux qui les suivent sur Facebook, avertir des news (ouverture de magasin, offres en cours et à venir, nouvelles recettes…).

Il y a quelques temps, j’ai découvert Twitter… au départ je me suis dit « mais c’est quoi encore ce truc avec tous ces gens qui y racontent leur vie genre « j’ai mangé une pomme » tsss » et puis et puis je suis une Geekette (dit-on) et je n’ai pas pu résister: j’ai essayé. Et depuis je l’utilise très régulièrement (et je ne suis pas la seule bloggueuse croyez-moi hihi). Beaucoup de sociétés et de célébrités (acteurs, chanteurs, chefs cuisiniers et autres) y ont leur compte plus ou moins personnels ou carrément professionnels. Domino’s Pizza surfe sur la vague et y diffuse ses news, ses promotions via leur compte Twitter. Un bon moyen d’être informé en temps réel quand on sait qu’on peut suivre son compte twitter via son téléphone portable (iPhone et BlackBerry ont leurs applications Twitter par exemple).

Ce sont d’excellents moyens de montrer sa présence mais également de fidéliser les gens qui apprécient déjà la marque. Et puis ce qui est bien c’est que par ces biais, nous, pauvres consommateurs, avons tout de même un droit de parole plus facile et le dialogue peut s’installer plus facilement.

Article sponsorisé

Pommes de terre et oignon mijotés en bouillon japonais

Cette recette me faisait de l’oeil depuis bien longtemps dans le gros livre d’Emi Kazuko, La cuisine Japonaise.

Pommes de terre et oignon mijotésPour je ne sais quelle raison, je ne cuisine pas tant que ça les pommes de terre. Avec un peu de recul je pense que cela est certainement dû au fait que je ne sais jamais quelle variété choisir pour ce que j’ai prévu d’en faire, pour moi trop de choix tue le choix et donc je recule et n’achète pas.

Ici à Vancouver, il y a évidemment plusieurs variétés de pommes de terre, mais je trouve qu’il est plus facile de s’y retrouver. J’aime beaucoup les Yukon Gold (le Yukon est un Territoire du Canada, situé au Nord de la Colombie-Britannique); elles sont petites et donc très bien pour ce genre de recettes où les pommes de terre restent entières. On n’oublie évidemment pas de brosser doucement leur peau sous l’eau avant cuisson puisqu’elle est destinée à être mangée elle aussi.

Ce bouillon très simple est malgré tout terriblement parfumé. Là encore j’ai utilisé du dashi-no-moto, c’est-à-dire le dashi des fainéants en granules. Promis, bientôt je le ferai moi-même et je vous en donnerai des nouvelles ici même.

Ingrédients pour 4 personnes:

  • 500g de petites pommes de terre (genre pommes de terre nouvelles)
  • 1 oignon
  • 1 cuiller à soupe d’huile de sésame (ou si comme moi vous trouvez son goût trop prononcé, moitié moitié avec une autre huile végétale)
  • 100ml de dashi (ou 100ml d’eau additionnée d’1/2 cuiller à café de dashi-no-moto)
  • 1 1/2 cuiller à soupe de sauce soja japonaise

Emincez finement l’oignon préalablement épluché et coupé en deux.

Chauffez l’huile puis faites-y revenir l’oignon durant une trentaine de secondes.
Ajoutez les pommes de terres, entières. Remuez bien afin qu’elles soient complètement recouvertes d’huile.

Ajoutez le dashi ainsi que la sauce soja, couvrez et laissez mijoter à feu moyen pendant 15 minutes, en tournant les pommes de terre régulèrement afin de bien répartir la cuisson.
Une fois ce temps écoulé, piquez doucement une ou deux pommes de terre afin de vérifier la cuisson, laissez à découvert afin de faire réduire légèrement la sauce pendant 5 minutes.

Servez immédiatement en nappant les pommes de terre de sauce, sans oublier de répartir les oignons.

Pommes de terre & Oignon mijotés

Nous les avons dégustées avec du poulet rôti, tout simplement 🙂

Intégration de la boutique aStore directement au blog

Bonjour bonjour,

Comment allez-vous ?

Aujourd’hui une courte note afin de vous faire part d’une légère modification sur ABC-Cooking.

En effet, jusqu’à maintenant vous pouviez visiter la boutique Amazon.fr associée à ABC-Cooking en cliquant sur un logo dans la colonne de droite, mais je trouvais cela un peu enquiquinant de quitter le blog afin de voir les livres et accessoires que je vous propose et mets régulièrement à jour. J’ai donc demandé à Cheridoo sa précieuse aide d’informaticien afin de m’aider à l’intégrer directement au blog.

Tadaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa !

Maintenant, il vous suffit de cliquer dans le menu horizontal sur « boutique aStore », comme indiqué ici (cliquez pour agrandir):

abccooking

La navigation se fait simplement grâce aux catégories à gauche (certaines contiennent des sous-catégories, comme « cuisine japonaise » mais il faut cliquer dessus pour qu’elles apparaissent, malheureusement je n’ai pas trouvé le moyen afin que catégories et sous-catégories soient automatiquement affichées).

Pour revenir au contenu du blog, cliquez simplement sur le bouton d’accueil, toujours dans le menu horizontal (encore, cliquez pour agrandir):

Retour à l'accueil

En espèrant que cela soit plus simple pour vous 🙂

Je vous souhaite un bon week-end !